Arnaques et pratiques illégales à partir des réseaux et services de télécommunications: l'ARTP bande les muscles

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) se lève. A la suite de plusieurs plaintes de consommateurs dans le courant du mois de février 2014 sur des cas d’arnaques opérées à partir des réseaux de télécommunications offerts au public, Abou LO bande les muscles. Il annonce de fermes représailles à l’occasion de la journée de sensibilisation sur les infractions prévues par le code des télécommunications tenue ce jeudi à l’Ecole Nationale de Police et de la Formation.



Selon le Directeur Général, Abou LO : «L’ARTP est impliquée dans la lutte contre les pratiques illicites commises dans le secteur des télécommunications. Il s’agit notamment des vols de câbles, de groupes électrogènes et d’antennes que subissent les opérateurs. Il s’agit également de vols d’appareils téléphoniques portables et d’escroqueries sous diverses formes que subissent les clients des opérateurs de téléphonie mobile».

Des pratiques qui sont opérées à l’insu et au détriment des opérateurs eux-mêmes et qui font subir d’importants préjudices aux consommateurs. C’est pourquoi, l’ARTP a appelé les usagers et consommateurs à faire preuve de vigilance en s’abstenant d’acheter des cartes SIM auprès des vendeurs à la sauvette sur la voie publique. Mais, à se rapprocher des points de ventes officiels des opérateurs dédiés à l’achat de cartes SIM. L'ARTP de les inviter à observer la plus grande prudence lorsqu’ils reçoivent les appels téléphoniques de certains individus non identifiés.

Un mot d'ordre qui va s’accompagner d’une action de lutte contre ces pratiques illicites "des agents de l'ARTP avec le concours des forces de l’ordre pour mener à bien leur mission d’auxiliaires de la justice », précise Abou LO qui entend sensibiliser les autorités judiciaires, les agents et officiers de police judiciaire ainsi que l’ensemble des acteurs concernés sur les infractions commises dans le secteur des télécommunications et des réseaux numériques. Ce, afin d'établir une collaboration fluide et durable avec les acteurs précités.

Khadidiatou Penda Guindo (stagiaire)

Jeudi 6 Mars 2014 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter