Arona Ndoffène Diouf, ministre conseiller : « Le chef de l’Etat doit créer une nouvelle force politique… »

« Le président a intérêt à créer une structure nouvelle où il y aura toutes les forces sociales. Une force politique qui va regrouper tous les alliés du président. Elle va s’organiser pour être une force réelle en 2017 », a déclaré le professeur Arona Ndoffène Diouf. Dans un entretien accordé à nos confrères du journal le soleil.



Arona Ndoffène Diouf, ministre conseiller :   « Le chef de l’Etat doit créer une nouvelle force politique… »
Arona Ndoffène Diouf a fait cette proposition après avoir demandé au président Macky Sall de dissoudre la coalition, « Macky 2012 » après la sortie des leaders qui demandent aux alliés du chef de l’Etat de taire leurs ambitions présidentielles.  Le Pr Diouf a semblé donner des leçons aux souteneurs de Macky Sall. « Nous devons relever les défis avec le président, le soutenir dans la réalisation de son programme Yonou Yokouté », a-t-il lancé.  Il ajoute que  le chef de l’Etat n’a pas laissé en rade ses souteneurs. « Si l’on fait l’état des lieux, on se rend compte que  le président a fait plus que les efforts attendus. Nous étions 38 mouvements et partis. Dans le premier gouvernement, le président a nommé 6 ministres. Même si certains ministres sont devenus membres de l’Apr, ils ont été nommés en qualité de membre de la coalition, « Macky 2012 », souligne le Pr Diouf.

Le ministre Conseiller a ajouté : « nous avons l’actuel coordonnateur de Macky 2012, Ibrahima Sall qui a été nommé ministre de l’Education, Aminata Tall, ministre d’Etat, secrétaire générale de la présidence, Aly Ngouye Ndiaye, ministre de l’Energie, Eva Marie Coll Seck, ministre de la Santé, Aminata Touré, ministre de la Justice, Arouna Ndoffène Diouf, ministre conseiller ». En plus de ces ministres, nous avons le directeur de cabinet adjoint du président de la République, Moubarack Lô, selon le Pr Diouf qui poursuit que des personnalités de la coalition ont été nommées conseillers spéciaux, directeurs  ou Pca de sociétés nationales ou d’agences.  « Au total, 21 leaders ont été nommés dans des postes stratégiques », insiste le ministre conseiller.

C’est pourquoi,  Arona Ndoffène Diouf pour dire que Macky Sall doit créer une grande alliance qui réunirait les leaders de Macky 2012 et s’ouvrir à d’autres leaders qui souhaitent le soutenir,  mais qui ne veulent pas intégrer l’Apr. Il a argumenté : « il y a Bennoo Bokk Yaakar qui boîte. Son avenir est incertain. Nous avons la coalition « Macky 2012 » qui est déboussolé et un parti au pouvoir qui peine à s’affirmer. Les trois tendances qui sont autour du président et qui devraient être les piliers de son programme politique sont en retard par rapport à leur mission». Le Pr Diouf a indiqué que la force qui devrait être créée doit exister deux années avant 2017. « Le président n’a pas d’opposition. Je vois des gens qui s’agitent, parce qu’ils ne veulent pas aller en prison. Le président a l’opportunité de regrouper toutes les forces vives du pays. Il doit s’en servir pour que cette force soit réelle », a dit le Pr Diouf.
 
 
 
 
 
 


Mardi 13 Août 2013 - 16:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter