Arrestation Fou Malade : le Forum civil arme « Y’en a marre », Fadel Barro menace



L’organisation qui représente Transparency international et le mouvement de constestation n’en reviennent pas. Au Sénégal en 2014, on interdit la liberté d’expression. Ce, d’autant plus, selon eux que le rappeur dans les liens de la détention depuis sa sortie critique contre la police, n’a fait que dire tout haut, ce que tout le monde pense au Sénégal, « la police est corrompue » et « est mêlée à la drogue ». « C’est impensable. Je n’ai jamais imaginé qu’au Sénégal en 2014, qu’on soit capable de prendre quelqu’un, de l’arrêter sur le champ parce qu’il a émis, exprimé son opinion, appelé la police à combattre la corruption dans son sein. Fou Malade n’a pas dit autre chose que ce que disent tous les Sénégalais. Au moment où je vous parle, il y a un des enquêteurs de l’OCRTIS (Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants) qui est entre les mains de la Justice parce que cité dans une affaire de drogue.


Ne parlons pas de l’ancien Directeur général de l’OCRTIS qui a accusé la hiérarchie de la police d’être toute aussi mêlée. Et, ils ne veulent pas qu’on en parle », sert le coordonnateur du mouvement « Y’en a marre » qui rage : « C’est la liberté d’expression qui est menacé dans ce pays ». Au chevet des « Y’en a marristes », le Forum civil n’est pas aussi car disent les droits de l’hommistes, « il n’y rien de secret, les rapports de transparency international ont toujours montré qu’il y avait la corruption dans la police… ». Pis, « c’est palpable et visible partout au niveau de la banlieue, si vous allez au niveau des différents quartiers, les pratiques sont visibles, vous demandez au plus petit enfant, il vous renseigne. Ce que Malal Talla a dit n’est qu’un rappel mais il n’y a rien de nouveau qui puisse justifier son arrestation ».


Selon le Forum civil, « la meilleure réaction de l’Etat, c’est de voir exactement qu’est-ce qui qu’il peut faire réellement au niveau de la police mais pas arrêter simplement un citoyen qui dénonce… ». Dans tous les cas, « Y’en a marre » ne compte pas se taire alors là pas du tout. Mieux, cette arrestation n’ fait que les encourager dans la lutte. « La meilleure manière pour que les gens en parlent, c’est de faire comme ça : prendre quelqu’un qui en parle et nous on va continuer d’en parler », prévient Fadel Barro.


Vendredi 20 Juin 2014 - 14:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter