Arrestation de Karim Wade: le PDS sur le pied de guerre à 16 heures.

Le pouvoir est prévenu. Les libéraux affûtent leurs armes pour répliquer à la mesure de l’attaque que constitue l’arrestation de Karim Wade, hier. Sans doute pour élaborer un plan d’action, le comité directeur du PDS est convoqué aujourd’hui.



Arrestation de Karim Wade: le PDS sur le pied de guerre à 16 heures.

Le secrétaire général de l’Union de jeunesses travaillistes libérales, Bara Gaye a déjà annoncé la couleur, hier, à la section de recherche où des gendarmes ont placé le fils de Wade après l’avoir cueilli chez lui vers les coups de 16 heures.

«Le cas Karim Wade est un dossier politique. Macky Sall qui peine à régler les problèmes des Sénégalais, après un an d’exercice, s’acharne sur la personne de Karim pour avoir un bilan à présenter», a-t-il soutenu. Loin de mesurer ses propos, le libéral a enfoncé le clou en chargeant le pouvoir. «Nous ne l’accepterons pas et nous feront face», a menacé Bara Gaye.

Après les émeutes sur le fameux ticket présidentiel et la validation de la candidature de l’ancien président, Abdoulaye Wade, le Sénégal, sous haute tension politique.


Mardi 16 Avril 2013 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter