Arrestation de Karim, faire mal à Abdoulaye Wade et enrayer le danger en vue de 2017 pour Macky Sall, selon Mbaye Diack

Pas du tout surpris de l'arrestation de Karim wade, l'ancien secrétaire général de la présidence sous le régime du président Wade, Mbaye Diack a clairement laissé entendre que l'actuel président Macky Sall qui est très revanchard, cherche à faire mal à Abdoulaye Wade et à abattre son principal challenger en vue des présidentielles de 2017.



Arrestation de Karim, faire mal à Abdoulaye Wade et enrayer le danger en vue de 2017 pour Macky Sall, selon Mbaye Diack
Poussé vers la sortie du parti Démocratique Sénégalais (PDS) pour avoir osé convoquer Karim Wade pour se justifier  sur la fameuse Organisation de la Conférence Islamique (OCI) à l’Assemblée nationale, Macky Sall devenu président, tient enfin sa revanche sur son ex-mentor, Abdoulaye Wade.

Une revanche articulée en deux objectifs, selon le secrétaire général de l’Union des Forces Patriotiques Emergentes (UFPE), Mbaye Diack qui intervenait sur l’émission « Grand Jury » de la RFM.

En effet, selon lui, Macky Sall, connaissant les liens très affectifs qui lient Karim à son père, cherche tout d’abord à faire mal à Abdoulaye Wade. 

La second objectif étant  de dénier toute ambition politique au fils, à travers cette mise sous mandat, l'actuel président tente donc d'empêcher la candidature de son principal challenger en 2017. 


Dimanche 21 Avril 2013 - 13:24




1.Posté par Lamine Badji le 22/04/2013 04:53 (depuis mobile)
Quelle revanche?
Une personne qui en profite de son pouvoir et voler des milliars de dollar du peuple Senegalais. C''est c k vous apl revanche. Bien fe Macky et mrc

2.Posté par Lamine Badji le 22/04/2013 04:53 (depuis mobile)
Quelle revanche?
Une personne qui en profite de son pouvoir et voler des milliars de dollar du peuple Senegalais. C''''est c k vous apl revanche. Bien fe Macky et mrc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter