Arrêt de l'usine de Keur Momar Sarr : Comment la Sde a tenté de mouiller la Senelec

C'est le quotidien Libération qui s'indigne, non seulement la Sénégalaise des eaux (Sde) prive ses abonnés du liquide précieux mais, plus grave, elle ne leur dit pas la vérité. La preuve par les vaines tentatives de la Sde de se défausser sur la Senelec à la suite de l’arrêt de l’usine de Keur Momar Sarr.



Arrêt de l'usine de Keur Momar Sarr : Comment la Sde a tenté de mouiller la Senelec
Il faut dire que c’est la  Senelec à bon dos ! En effet,  le week-end dernier, la Sénégalaise des eaux (Sde) avait annoncé, dans un communiqué officiel, une pénurie à Dakar et dans certaines régions en raison de travaux à l’usine de Keur Momar Sarr qui ravitaille plusieurs localités du pays.
 
Ensuite, de courageux techniciens de la Sde ont fait diffuser dans la presse l’information selon laquelle si l’usine de Keur Momar Sarr est à l’arrêt, c’est, en fait, à cause de travaux que la Senelec doit effectuer sur le site en question. Depuis lors, l’amalgame est tellement bien entretenu que les Sénégalais ne savent plus où se trouve la vérité surtout que la pénurie d’eau qui devait être un mauvais souvenir, depuis lundi matin, perdure pourtant   dans certains quartiers de Dakar.
 
En effet, quelques jours avant l’arrêt de l’usine de Keur Momar Sarr, la Sde avait écrit à la Senelec pour lui demander si elle n’avait pas de travaux à faire sur le site. De ce fait, la Sde proposait à la Senelec de profiter, si tel était le cas, de l’arrêt de l’usine pour faire ses travaux, en même temps qu’elle. Il se trouve que la Senelec a indiqué clairement à la Sde qu’elle n’avait rien prévu sur le site en question.
 

Khadim FALL

Jeudi 8 Octobre 2015 - 15:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter