Arrêt travaux sur la Corniche: les promoteurs hôteliers vilipendent Pierre Goudiaby Atépa



Arrêt travaux sur la Corniche: les promoteurs hôteliers vilipendent Pierre Goudiaby Atépa
Accusé par Pierre Goudiaby Atépa et Cie de la Plateforme pour le respect de l'environnement et la réappropriation du littoral (Perl), le collectif des promoteurs hôteliers de la Corniche est monté au créneau. Ce, après l’arrêt des chantiers suite à un arrêté préfectoral. «On est obligé de les (travaux) reprendre, il y a trop d’enjeux pour l’Etat, les populations et les investisseurs », s’exclame Samir Rahal. Le Directeur général de l’hôtel Terrou bi et Cie qui s’interrogent sur «la raison de cet acharnement envers le Terrou bi en particulier et les différents acteurs économiques qui sont en train de s’installer à côté», interpellent le gouvernement.

«Aujourd'hui, le gouvernement a ordonné qu'on arrête nos travaux alors que nos autorisations sont en règles», précisent ces derniers qui ne sont pas du tout d’accord avec Pierre Goudiaby Atépa qui dénonce «la mainmise de certains hommes d’affaires sur la corniche».

«Pour mémoire et contrairement à ces affirmations, c'est Atépa qui a identifié le site, fait le plan d'architecture de l'hôtel qui doit y être construit et effectué plusieurs missions pour la recherche de financement, notamment en Afrique du Sud avec billet et frais de mission payés par la STP», lui réplique l’architecte Malick Faye. Ce dernier de marteler : «Pour maîtriser le métier d’architecte, il faut être régulièrement au tableau de l’ordre, Atépa n’est pas inscrit depuis 15 – 16 ans…». 


Mardi 12 Juillet 2016 - 21:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter