Arrêté puis libéré, Mor Diaw du GP initie une marche le 22 mars prochain

Arrêté pour détention de faux documents administratifs puis relâché, Mor Diaw, le responsable départemental des jeunes du Grand parti(Gp) a fait face à la presse ce lundi pour revenir sur cette affaire. Selon lui, c’est le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, qui est derrière cette affaire, car sachant qu’il a perdu cette ville dont il est le maire, avant d’annoncer la tenue d’une marche le 22 mars prochain.



Arrêté puis libéré, Mor Diaw du GP initie une marche le 22 mars prochain
Mor Diaw est dans tous ses états. En effet, accusé d’avoir détenus de faux certificats de résidence, le responsable des jeunes du Gp au niveau de Guédiawaye est monté au créneau pour tirer à boulet rouge sur le maire de cette ville.

Selon lui, les documents dont il est question «sont en bonne et due forme car, ils ont été signés et cachetés par l’officier d’état-civil habilité à le faire».

Plus remonté que jamais contre le frère du président Macky Sall, le jeune camarade de El Hadji Malick Gackou clame que son arrestation, intervenue au lendemain des accusations portées contre Aliou Sall d’être l’incarnation du transfert d’électeurs «est motivé par des calculs politiciens».

Mais, exulte-t-il, M. Sall a recours à ces manigances car sachant que «Guédiawaye lui a tourné le dos». Il a par ailleurs fait savoir qu’il va initier une marche, le 22 mars prochain,  pour dénoncer les restrictions des libertés individuelles.

Ousmane Demba Kane

Mardi 14 Mars 2017 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter