Arrêtés depuis vendredi dernier, Toussaint Manga et Cie fixés sur leur sort

Le patron de l'Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) Toussaint Manga vient d'être placé sous mandat de dépôt en compagnie de sept (7) autres membres du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR). Ils rejoignent Karim Wade à la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss.



La MAC de Rebeuss a d'autres pensionnaires. Ils sont au total huit (8) tous des membres du FPDR dont le Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Parmi eux, se trouve le remplaçant de Bara Gaye à la tête de l'UJTL, Toussaint Manga, Gallo Tall et Cie. Face au Procureur de la République ce lundi, ils ont été placés sous mandat de dépôt. Ils vont ainsi passer leur première nuit  en prison. 



Ils sont été alpagués vendredi dernier lors de la manifestation interdite sur la place de l'Obélisque. Pour "trouble à l'ordre public", d'autres responsables libéraux rejoignent ainsi Karim Wade, Abdoul Aziz Diop à Rebeuss. Plus chanceux, Farba Senghor arrêté pour sa part le samedi, a bénéficié de la relaxe. Loin d'avoir dit leur dernier mot, les libéraux comptent investir la mythique place de contestation. De retour à Dakar depuis vendredi, Wade-père a sonné la mobilisation.  


Mardi 3 Février 2015 - 00:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter