Arriérés de locations, l’Etat mauvais payeur

Mic Mac au ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat. La rupture tant prônée par le "Yoonu Yokkute" du président Sall n'est pas encore de mise. En plein recouvrement des deniers publics dans le cadre de la traque des biens mal acquis, l’Etat ne paie même pas ses dettes. Le régime en place doit des arriérés de location aux propriétaires qui ont eu le malheur de céder leurs immeubles à des services du patrimoine bâti de l’Etat.

Pis, alors que le chef de l’Etat Macky Sall a déjà donné à ses ministres l’injonction d’éponger la dette, les propriétaires courent derrière leurs créances depuis quinze mois, livre le journal, «L’As».

Bizarre.





Vendredi 26 Avril 2013 - 13:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter