Arrivée d'Obasanjo : Moustapha Niasse, "Le départ de Wade n’est pas négociable"

Le candidat de la coalition « Bennoo Siggil Senegaal » à la présidentielle du 26 février, Moustapha Niasse, a averti, dimanche à Kolda au Sud du pays, qu’il n’accepterait pas qu’une situation similaire à celle de pays ayant connu des troubles, comme la Cote d’Ivoire et le Libéria, soit installée au Sénégal, ajoutant que le « départ de Wade n’est pas négociable ».



Arrivée d'Obasanjo : Moustapha Niasse, "Le départ de Wade n’est pas négociable"

« Nous n’accepterons pas que le Sénégal soit transformé en une Côte d’ivoire, ou encore un Libéria, mais pour nous le départ de Wade n’est pas négociable », a dit M. Niasse à la presse.

Le secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP, opposition) répondait à une question relative à l’annonce de la décision de la CEDEAO d’envoyer un émissaire à Dakar pour trouver une issue à la crise politique que traverse le pays.

Il a demandé à la police de veiller « sur la sécurité des jeunes » et d’ « éviter d’être à la solde » d’un régime finissant, avant d’inviter les populations de Kolda à voter contre le régime libéral et ses alliés le 26 février prochain.

APS



Lundi 20 Février 2012 - 09:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter