Arrivée de Wade : la grande mobilisation



Depuis mercredi, l'Aéroport Léopold Sédar Senghor fait partie des lieux les plus surveillés de la capitale Dakarois. Aussi, bien l'armée que la presse y avait en permanence sa cohorte de d'agents. Ils sont tous sur le qui-vive. Au niveau du rond-point de l'aéroport, un cordon de sécurité de la gendarmerie veille au grain pour dévier les invités encombrants comme les journalistes.
Rien n'est laissé, au hasard pour empêcher au gens de s'approcher de l'enceinte de l'aérogare. Malgré la tentative avortée du mercredi, la tension sur la venue de l'ancien président, Abdoulaye Wade n'est pas tombé d'un cran. Pendant que l'attente se fait sentir, l'espoir de voir le « Pape du Sopi » fouler le sol Sénégalais s'envole.


Apres les moult spéculations et explications sur les raisons de l'échec, l'arrivée du leader du Parti Démocratique Sénégalais était prévue pour 15 heures le vendredi. Mais jusqu'au début de l'après-midi, rien n'était encore sûr. Le syndrome du mercredi planait encore sur l'espoir de voir Me Wade débarquer sur le tarmac de l'aéroport.


 


L'Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) indiquait que le dossier d'autorisation pour l'atterrissage au Sénégal n'était pas encore complet avant que peu avant midi, l'ancien chef d'Etat ne se décide à compléter le dossier.


Viendra, viendra pas ? L'ancien président du Sénégal viendra finalement. A 17 heures son avion a décollé de Casablanca où il se trouvait depuis ce mercredi. Son arrivée est prévue vers les coups de 21 heures. Défait lors de la dernière présidentielle, Wade revient plus de deux (2) après sa chute du pouvoir le 25 mars 2012.


Dernière minute : Wade boude le salon d'honneur
20 heures : le Pds a pris sa décision sur le protocole d'accueil. Wade ne passera pas par le Salon d'honneur. Malgré le dispositif mis en place par l'Etat pour l'accueillir avec tous les honneurs dignes d'un ancien chef d'Etat, le Wade va bouder le salon d'honneur. Deux voitures seront mises à sa disposition par les responsables du Pds : une pour sa personne et l'autre pour ses bagages. L'information est confirmée par le protocole à la tête duquel se trouve Babacar Gaye.

C'est à 21h45, finalement que l'avion transportant l'ancien chef de l'Etat atterrit sur la piste. Comme l'avait annoncé, ses militants, Me Abdoulaye Wade n'est pas passé par le salon d'honneur.





Vendredi 25 Avril 2014 - 23:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter