Assassinat : Abou Ngom, présumé meurtrier de la prostituée Louise Diop face aux enquêteurs

Abou Ngom, accusé du meurtre de la belle de nuit Louise Diop, a été déféré hier, mardi devant le procureur de la République. Le jeune restaurateur de 19 ans, originaire de Diourbel, a fait l’objet d’un retour au parquet. Le temps qu’un juge d’instruction se saisisse de son dossier. Mais, Abou Ngom a déjà nié devant les policiers les faits qui lui sont reprochés.



Assassinat : Abou Ngom, présumé meurtrier de la prostituée Louise Diop face aux enquêteurs
Abou Ngom fait porter le lourd chapeau de ce crime odieux à un autre quidam. Confessions d’un homme aux abois. « Dans la nuit du 31 mai dernier, aux environs de 00 heure, j’ai quitté la maison de mon employeur à la Zone A. c’est  pour assister à une communion. En cours de route, je tombe sur une prostituée disant se nommer Louise Diop, juste à l’hôtel « Le Relais ». J’ai démarché avec elle une passe et nous sommes tombés d’accord sur 7 000 F CFA. Nous avons pris un taxi et nous apprêtions à nous rendre à son domicile. Mais un autre homme qui est le client de la belle de nuit s’est joint à nous. Il a aussi pris place dans le taxi. Arrivés chez Louise, à Sacré-Cœur 2, près de la boulangerie jaune, nous avons trouvé un autre homme qui attendait Louise. En fait, c’est elle qui lui a donné rendez-vous chez elle. Nous avons accédé dans la villa. Et le gars  a commencé à l’engueuler dès qu’il l'a vue : « Où étais tu ? Cela fait un bon moment que je t’attends là », lui disait-il. Louise lui répond qu’elle a été cueillie par les policiers… ». Abou Ngom, principal accusé, a été trouvé sur les lieux, les yeux hagards, avec le reste de l’arme. Il a été stoppé dans sa tentative de fuite par la clameur. Il a été arrêté, vêtu que d’un caleçon. Est-il vraiment le coupable de ce crime abominable, en tout cas, pour l’instant , rien ne le disculpe.


Mercredi 4 Juin 2014 - 16:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter