Assemblée Nationale-Mandat président : Idrissa Seck exige plus de « dignité et de respectabilité » envers Moustapha Niasse en 5 ans



Assemblée Nationale-Mandat président : Idrissa Seck exige plus de « dignité et de respectabilité » envers Moustapha Niasse en 5 ans
Nouvelles oppositions en vue entre Rewmi et l’Alliance pour la république (APR). Réduit de cinq à un an par la loi Sada Ndiaye, le mandat du président de l’Assemblée Nationale est loin d’enchanter le leader de la formation orange, Idrissa Seck qui est monté au créneau, hier au cours du secrétariat national de son parti, pour plaider pour « plus de dignité, de stabilité et de respectabilité » pour Moustapha Niasse et le pouvoir législatif et le retour au quinquennat.

Pour ce faire, Rewmi a actionné ses députés qui vont à leur tour, sensibiliser "leurs collègues de la majorité parlementaire ainsi que que ceux des autres composantes" de l'hémicycle, livre le journal "L'As". Tribune sur la quelle, les partisans d'Idy n'ont pas manqué d'appeler le président Macky Sall et son gouvernement, "à redoubler d'efforts pour soulager les populations" et à "une discussion inclusive avec les acteurs de l'éducation, moteur du développement" gangréné par des "grèves répétives".




Jeudi 16 Mai 2013 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter