Assemblée Nationale-Mandat président: le quinquennat n’est pas une évidence, selon Ismaël Madior Fall, conseiller du président Macky Sall

Eclairant la position du président Macky Sall sur le mandat de Moustapha Niasse à l’Assemblée Nationale qui polarise dernièrement l’actualité, le ministre conseiller juridique du chef de l’Etat, Pr Ismaël Madior Fall a fait savoir que non seulement la « question n’a pas été évoquée » mais aussi et surtout que le « quinquennat n’est pas une évidence » dans la mesure où selon lui, « dans l’absolu, il n’y a pas un mandat idéal pour le président de l’Assemblée Nationale ».



Assemblée Nationale-Mandat président: le quinquennat n’est pas une évidence, selon Ismaël Madior Fall, conseiller du président Macky Sall

«La question n'a pas été évoquée et je ne sais pas si le quinquennat doit être une évidence. D’abord, dans l’absolu, il n’y a pas un mandat idéal pour le président de l’Assemblée nationale. Si vous faites un peu de système constitutionnel comparé, vous verrez qu’il n’y a aucun pays au monde où on renouvelle le président chaque année, il est élu pour 7 ans, 5 ans ou même 4 ans. En revanche, lorsque vous prenez le statut du président de l’Assemblée Nationale, vous verrez des pays où il est élu pour la durée de la législature comme en France, vous avez d’autres systèmes constitutionnels où l’intégralité du bureau du parlement fait l’objet de renouvellement annuel dans certains pays anglophones », a déclaré le professeur de Droit Constitutionnel à l’émission « Grand Jury » de la RFM.
 


Dimanche 19 Mai 2013 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter