Assemblée Nationale: un projet de loi en perspective pour porter le nombre de députés à 15 pour un groupe parlementaire



Moustapha Diakhaté et Cie passent à l'acte pour barrer la route à Idrissa Seck à la représentation nationale où le marathon budgétaire ouvert hier n’a pas empêché des députés de la majorité parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) d’envisager des stratégies offensives contre leur adversaire politique dans l’hémicycle.

Le projet de loi visant à porter au nombre de quinze (15) députés pour créer un groupe parlementaire est en bonne voie, il sera rédigé d’ici la semaine prochaine par le bureau de l’assemblée national selon de sources venant de l’assemblée nationale. Ce projet va se réaliser selon un membre très actif du bureau de cet assemblée. Les membres de BBY ont donné comme justification à ce projet de loi, « corriger les incohérences entre le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la Constitution, et entre le même règlement et le code électoral".

Pourquoi l’augmentation précipité du nombre de député pour créer un groupe parlementaire ? La volonté réelle d’affaiblir réellement l’adversaire semble bien motiver le camp de la majorité du groupe parlementaire, indique par ailleurs le journal "le quotidien"  où le  3ème vice-président de l'hémicycle, Moustapha Cissé LO trouve cela inopportun et pense que cette proposition risque de se retourner contre eux.

Et toujours selon lui, "l’équilibre ne sera pas respecté dans l’hémicycle car il y aura qu’un seul groupe parlementaire présent au bureau de l’assemblée nationale et à la conférence des présidents" qui pas plus tard qu'hier avait laissé entendre qu'ils étaient "prêts à aller jusqu'à 20 députés nécessaires pour un groupe parlementaire".


Mercredi 27 Novembre 2013 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter