Assemblée général de l’Ums : Macky Sall et son projet au menu

La réforme sur le statut des magistrats a été le principal sujet débattu hier par les membres de l’Union des magistrats du Sénégal. Ainsi, ces derniers qui se sont réunis en assemblée générale sont revenus sur le point controversé qui n’est rien d’autre que le prolongement de l’âge de la retraite de 65 à 68 ans pour le Premier président de la Cour Suprême et du Procureur général.



Assemblée général de l’Ums : Macky Sall et son projet au menu
L’union des magistrats du Sénégal (UMS) s’est réuni hier en assemblée générale pour examiner le projet de loi organique portant statut des magistrats. Les juges, qui ont déjà fait savoir qu’il n’était pas question de prolonger l’âge de la retraite pour certains d’entre eux (Premier président de la Cour Suprême, Procureur général entre autres) ont réitéré leur position.

Selon eux, ils ont été tenus à l’écart des discussions sur ce projet de Loi organique, et pis encore, aucun de leurs observations n’a été pris en compte lors de la rédaction de ce texte qui les concerne au premier chef. C’est le cas notamment concernant la loi portant organisation du Conseil supérieur de la magistrature.

Très en verve contre l’exécutif, les camarades de Maguette Diop exigent le maintien de l’âge de la retraite à 65 ans pour tous les magistrats. En sus de cela, ils ont aussi demandé au régime du Président Sall de réintroduire les dispositions déjà adoptés par l’assemblée intérieure de la Cour suprême.

Et pour conclure, ils ont exhorté l’Etat à organiser de façon régulière des réunions du Conseil supérieur de la Magistrature, et de donner les pouvoir qu’il faut au Bureau exécutif afin de préserver leur indépendance.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 27 Novembre 2016 - 07:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter