Assemblée nationale: Budget, Lois des finances et évaluation des politiques publiques inculqués aux députés

Dans la dynamique d’amélioration de la qualité de la gestion des finances publiques et de promotion de l’efficacité des dépenses publiques des pays membres de l’UEMOA, les députés et le personnel de l’Assemblée Nationale sénégalaise ont subi une formation sur les thèmes « Budget et Lois des finances » et « Evaluation des politiques publiques ». Une formation tenue les 17 et 18 décembre derniers par le Gorée Institute et qui entre dans le cadre du Programme d’Accompagnement Parlementaire et d’Engagement Citoyen (PACE), financé par l’USAID et coordonné par l’ONG 3D.



Assemblée nationale: Budget, Lois des finances et évaluation des politiques publiques inculqués aux députés
Les pays membres de la CEDEAO jugent opportun de se doter d’un cadre harmonisé de gestion des finances publiques portant six (6) directives prévoyant entre autres le renforcement de l’information du parlement et de son contrôle de l’exécution des lois de finances. En effet, constatant que le passage de la logique de moyens à une logique de résultats par le biais des budgets programmes, la nouvelle nomenclature budgétaire, le tableau des opérations financières de l’Etat ou encore la complexité de la loi de finances en général, peuvent constituer des obstacles au travail des députés,  la société civile se propose de contribuer à préparer les députés et les membres de l’administration de l’Assemblée nationale, par le biais d’une formation, à l’examen de la loi de finances, au travail en commission, au suivi et au contrôle de l’exécution du budget.

Dans cette formation des députés abritée par le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture, Gorée Institute, plusieurs actions ont été mises en œuvre dont la coordination d’une étude de la situation de référence des besoins en renforcement de capacités du Parlement et des parlementaires, l’administration d’un certain nombre de modules de formation à l’endroit des parlementaires ainsi que la dotation de l’institution parlementaire de matériels pour lui donner les moyens de ses ambitions et lui permettre d’atteindre un niveau de performance dans la dynamique de renforcement de la gouvernance démocratique au Sénégal. Par ailleurs, il ressort de la formation des outils permettant de dépasser le cap souvent empirique et hasardeux de la perception et de s’investir objectivement dans le champ du scientifique qui permet de faire un diagnostic fiable, et de proposer de vraies solutions aux limites identifiées. Ainsi, ces deux formations,  dispensées par l’Institut panafricain, ont permis de renforcer les capacités des députés et personnels de l’Assemblée Nationale participants dans l’examen du budget, le suivi et le contrôle de son exécution (Formation 1) et sur le principe de l’Evaluation des politiques publiques (Formation 2).

Au terme de ces deux jours, les bénéficiaires, qui se sont vu décerner un certificat de participation, ont souligné l’importance de telles formations leur permettant de renforcer leur rôle au sein de l’Assemblée Nationale en tant qu’élus du peuple.  

Matar Séne

Samedi 20 Décembre 2014 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter