Assemblée nationale - Cas Modou Diagne Fada et Aliou Sow : Moustapha Niasse écrit à Macky

Modou Diagne Fada pourra-t-il continuer à diriger le groupe parlementaire libéral et démocrate ou bien être tout simplement député après son exclusion du PDS (Parti Démocratique Sénégalais) ? Une question à laquelle seul le Conseil constitutionnel pourra répondre. Et à ce propos, le président de la représentation nationale, Moustapha Niasse a écrit au Chef de l’Etat, Macky Sall.



Le président de l’Assemblée nationale a saisi par voix épistolaire le Chef de l’Etat sur les cas Modou Diagne Fada et Aliou Sow, le président de la République seul habilité à saisir le Conseil constitutionnel aux fins d’interprétation des dispositions de la Constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. La haute juridiction devra en effet se prononcer sur la légitimité ou pas de Modou Diagne Fada à la tête du groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates, sert la Rfm. 

Pour les libéraux qui ont fini d’exclure le réformateur en chef, il n’est pas question que le nouveau patron de Les Démocrates-Réformistes (LDR/Yeesal) reste président de ce groupe parlementaire. Ce, d’autant plus qu’ils ont déjà choisi Aïda Mbodj pour remplacer Modou Diagne Fada qui précise qu’il n’a pas démissionné mais chassé du PDS. 

Le Conseil constitution devra aussi statuer sur l'affaire Aliou Sow. Les cinq (5) Sages vont dire si oui ou non l'ex-responsable libérale peut remplacer Me Ousmane Ngom démissionnaire. Une affaire qui a fait coulé beaucoup d'encre et de salive. Aïda Mbodj et Cie ayant fini de l'éjecter pour placer son suivant sur la liste Mamadou Lamine Keïta, Aliou Sow entend bien siéger. 
 


Lundi 13 Juin 2016 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter