Assemblée nationale-Choix de Fada: les arguments de Moustapha Diakhaté, le PDS bat en brèche



Le bureau de l’Assemblée nationale a finalement retenu Modou Diagne Fada comme président du groupe parlementaire « Libéraux et Démocrates » au détriment d’Aïda Mbodj, la candidate choisie par Abdoulaye Wade. «Le bureau de l’Assemblée nationale a pris sa décision de considérer comme irrecevable la lettre que le député Oumar Sarr a bien voulu adresser à l’Assemblée pour désigner Aïda Mbodj comme présidente de leur nouveau groupe », se prononce Moustapha Diakhaté. Le président du groupe de la majorité parlementaire (Benno Bokk Yaakaar (BBY)) explique que «le premier argument, c’est qu’Oumar Sarr en tant que député et responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) ne peut pas s’adresser à l’Assemblée nationale encore moins à son président ».

 
Fort de ce fait, le responsable de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) pense que les libéraux «ont commis une erreur » car «il fallait que la nouvelle présidente désignée écrive elle-même au président pour l’informer du changement apporté au niveau de leur groupe ». Des arguments battus en brèche au niveau du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). «Moustapha Niasse et ses amis ont tout faux », réplique Babacar Gaye sur la Rfm. 


«Dans le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, en son article 20 alinéa premier, il est expressément dit que les députés peuvent organiser un groupe en remettant au début de la première session de la législature à la présidence une déclaration de politique signée de ses membres. Avec la modification apportée en août 2015 sur le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, on a ajouté pour préciser que la formation du groupe parlementaire est une affaire annuelle, que pour les autres sessions, la constitution de groupes se fait sur la même forme, les autres sessions de la législature , la déclaration de constitution de groupes est remise au président de l’Assemblée dans les mêmes formes, voilà ce que dit l’alinéa 3 de l’article 20 », répond le porte-parole du PDS. 


Jeudi 15 Octobre 2015 - 12:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter