Assemblée nationale : Interdit de parole, Mamadou Diop Decroix crie: « Le pays va à des difficultés »



Assemblée nationale : Interdit de parole, Mamadou Diop Decroix crie: « Le pays va à des difficultés »

La plénière autour de la prolongation du mandat des élus locaux prononçant le report des élections locales de mars à juin 2014 n’a pas été de tout repos au niveau à la représentation nationale. Jugeant sa tenue pas du tout adéquate, la majorité parlementaire a sevré l’allié du Parti démocratique Sénégalais (PDS), Mamadou Diop Decroix qui n’y va pas de main morte pour dénoncer le forcing du pouvoir en place.

« La question électorale est une question fondamentale qui nécessite et qui exige la concertation et le consensus. Depuis 1988, c’est ce qu’Abdou Diouf a fait. C’est ce que Wade a fait. Si on rompt la pratique et la culture du consensus en matière d’élections, le pays va à des difficultés. Ça, je le dis très clairement. On peut discuter et s’entendre mais on ne peut pas faire du forcing » rage Decroix qui enfonce le clou.

« J’imagine si c’est ce qu’ils ne voulaient pas entendre que je dise et qu’on mette à profit ma tenue mais je suis fier de porter cette tenue. On n’est pas des enfants, les concertations, on sait comment ça se mène alors si vous voulez faire du forcing, allons-y mais on verra… ». Avant d’expliquer : « Je suis inscrit, on ne me donne pas la parole parce que je ne suis pas habillé en cravate mais cette tenue c’est une tenue que Nelson Mandela portait ».


Vendredi 20 Décembre 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter