Assemblée nationale: Les députés s'illustrent encore dans l'absentéisme et le retard

L'Assemblée nationale n'a toujours pas encore rompu avec d'avec les vieilles méthodes absentéistes. Convoqués à 9h pour une question orale du député Djibo L. Ka sur le Ranch de Dolly, les députés se font encore désirer. Madame le ministre de l'Elevage et ses services techniques sont déjà en place, il n'y a même pas encore une dizaine de parlementaires dans l’Hémicycle.



Assemblée nationale: Les députés s'illustrent encore dans l'absentéisme et le retard
La rupture tant chantée à l'arrivée du régime de Macky Sall semble se limiter sur les lèvres uniquement. Lors des législatures précédentes, la presse déplorait très souvent le taux très élevé d'absentéisme des députés. Une bonne partie de la classe politique décrié cela. L'Alliance pour la République (APR) faisait partie des formations politiques qui s'insurgeait contre et avait promis des changements. Cependant, la figure qu'offre actuellement l'Hémicycle est hideuse.

Pour une question orale qui devait démarrer à 9, il n'y a pas presque pas de député à l'Assemblée nationale. La cloche sonne, tonne et ils trainent le pied. Seuls 22 députés sur 150 sont à leur place à 10h 30mn GMT. Les présidents de groupe parlementaire sont pour le moment invisibles.

Assemblée nationale: Les députés s'illustrent encore dans l'absentéisme et le retard
Les journalistes qui sont présents sur les lieux ont été les premiers à se poser la question du retard "démesuré" des représentants du peuple. Un confrère de la 2STV qui était là hier à témoigner que c'était le même spectacle. C'est à 11h passées que les travaux ont commencé. 

La 12e législature tente ainsi d'imprimer un nouveau rythme plus valorisant à l'Assemblée nationale en exigeant les ministres à se présenter le plus souvent à l'Hémicycle pour répondre à leurs interpellations cependant, beaucoup d'entre eux ou le tiers ne prend pas bien au sérieux le travail de parlementaire pour lequel ils sont grassement payés et entretenus par le contribuable. 

L'attachée de presse de l'Assemblée nationale, Mme Khoudia Diop Koumé a expliqué que les députés ont quitté hier à 21h. Beaucoup de ministres sont passés également pour des questions orales posées par des députés. Les députés interpellés réchignent à répondre à la question. Accroché, Mansour Sy Djamil se dérobe et estime que ce n'est pas important. 

Les députés de Assemblée nationale sont convoqués aujourd'hui pour deux questions orales. L'une est posée par Djibo Laïta Ka et porte sur le Ranch de Dolly et une autre par Demba Diop relative au problème des phosphates de Matam, de l'or de Sabodala et au non paiement des industries des 5% fixés par la loi, imposés aux sociétés. 

Finalement, c'est à 11h 05mn que les travaux ont commencé. La vice-présidente, Awa Gaye 2 est aux commandes. Elle vient de donner la parole de Djibo Ka qui fait l'état des lieux du Ranch de Dolly où tout est en décrépitude. 

Le ministre de l'Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye a la parole pour 15mn. Elle devra répondre sur la vétusté et les mesures prises pour remettre en route le Ranch.


Mercredi 5 Juin 2013 - 12:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter