Assemblée nationale : Me Elhadji Diouf dénonce les méthodes de la majorité



Assemblée nationale : Me Elhadji Diouf dénonce les méthodes de la majorité
« Depuis cinq mois l’Assemblée nationale n’a pas fonctionné alors qu’on va vers la fin de l’année parlementaire. En ce moment là, pendant que rien ne fonctionne, le groupe de la majorité se substitue aux commissions et à la plénière en se permettant d’écouter des ministres et autres groupements à la place des commissions légalement constituées (…). C’est interdit, ce n’est pas normal, c’est anticonstitutionnel », fustige l’avocat et député sur les ondes de la Rfm.
 

Me Elhadji Diouf donne l’exemple de  la question soulevée sur les loyers, « on nous dit que cela ne concerne que  le ministre et l’auteur de la  question alors que cela concerne tout le monde ». Comme comparaison, Me Diouf parle de Samuel Sarr au temps de Wade qui a fait plus de douze heures devant les députés et subir les foudres de ces derniers. « Aujourd’hui  à l’Assemblée nationale y a plus de débat, l’Assemblée va mourir de sa belle mort », prévient-il.


Dimanche 2 Juin 2013 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter