Assemblée nationale : Me Sidiki Kaba annonce la vente de la prison de Rebeuss.

La prison de Rebeuss sera mise en vente. C’est Me Sidiki Kaba, de passage hier, à l’Assemblée nationale qui l’a annoncé. Le ministre de la Justice qui s’y était rendu pour l’examen de son budget s’est saisi de l’occasion pour se prononcer sur cet acte qui va rapporter près de 6,7 milliards au Trésor public.



Assemblée nationale : Me Sidiki Kaba annonce la vente de la prison de Rebeuss.
La prison de Rebeuss ne répond plus aux normes internationales de sécurité, ni à celle sur le plan humanitaire. Cet état de fait, décrié depuis longtemps par les organismes humanitaires, est certainement l’un des principales raisons qui a poussé le garde des Sceaux, ministre de la Justice Me Sidiki Kaba, à annoncer sa vente.

En effet hier, lors de son passage à l’Assemblée nationale, Me Sidiki Kaba a annoncé la mise en vente de cette Maison d’arrêt et de correction. Mais, ce patrimoine a certaines difficultés à trouver un acquéreur car ce dernier doit répondre à certaines exigences, a déclaré Me Kaba : «La véritable difficulté est relative au choix du partenaire  qui accepterait de décaisser le prix de la vente et d’attendre l’achèvement des travaux de Sébikotane programmée sur trois ans, avant de pouvoir disposer de son terrain», a-t-il soutenu.

La vente de ce terrain qui doit apporter au Trésor, selon le ministre de la Justice, la rondelette somme de 6.791.758320 de francs Cfa, doit répondre aux procédures en vigueur car, elle ne peut se faire sans l’accord de l’Assemblée nationale.

Néanmoins, malgré sa vente annoncée, le Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss va refaire peau neuve pour accueillir 200 nouveaux pensionnaires, a-t-il fait savoir en annonçant les caractéristiques de ce nouveau bâtiment : «il a été équipé de 200 matelas et il est prêt à accueillir, à partir de ce jour, 200 pensionnaires. Une deuxième chambre de cent lits est en chantier et son achèvement est prévu sous peu».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 4 Décembre 2015 - 08:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter