Assemblée nationale: les députés décidés à barrer la route au tabac

Les fumeurs ne sont pas contents. La représentation nationale décidée à éradiquer le tabac de l’espace sénégalais. Sur la question ce jeudi matin, les députés qui optent pour une bonne santé des populations, affichent leur volonté de « combattre le fléau ».



En effet, la plénière se poursuit à l’Assemblée nationale pour le projet de loi relatif à la fabrication au conditionnement à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac. Et, devant le ministre de la santé, Eva Marie Coll Seck, les députés qui montrent un grand intérêt sur cette loi anti-tabac, ne manquent pas de lancer un cri du cœur. Selon Cheikh Oumar SY qui ouvre le front, les populations doivent avoir une bonne santé pour aspirer à un développement durable. Me Aïssata Tall Sall qui embouche la même trompette,  pense pour sa part que le tabac est un véritable fléau qu’il faut combattre du fait de ses méfaits car il peut mettre à genou l’avenir de tout un pays.


Plus en verve, Hélene Tine elle, se dit contre même la mise en place d’espaces fumeurs dans les lieux prisés. Pour beaucoup de députés, il faut être catégorique et interdire tout bonnement le tabac et exiger un espace cent pour cent (100%) non fumeurs. Mieux, pour protéger les jeunes du tabac selon Awa Dia Thiam, présidente de la commission santé de l’Assemblée nationale, il faut augmenter le prix de la cigarette et interdire la vente de détail.

Loin de ce cas de figure, pour Abdou Mbow, il s‘agit pour l’heure de seulement voter la loi dans la mesure, regrette le vice-président  de l’hémicycle qui est d’avis qu’il faudra batailler ferme pour son application même si, poursuit-il selon la Rfm, le Plan Sénégal Emergent (PSE) tant vanté doit être porté par un peuple sain. 


Vendredi 14 Mars 2014 - 14:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter