Astou Guèye, Sénégalaise vivant en France:"La police a mené une enquête mais a perdu leurs traces au Sénégal"



Nous avions parlé ces derniers temps d'une information faisant état des jeunes recrutés et envoyé en Syrie. La dame Astou Guèye vient de confirmer ces informations en se confiant à nos confères du journal l'observateur sur son drame lié à cet événement. Elle dit avoir été séparée de ses enfants par son neveu qui les a conduits en Syrie. Nous avons tenté de vous faire un extrait de son récit.


"Je suis mère de 3 enfants, je les ai perdus de vue depuis leur départ pour le Sénégal. Ils sont tous majeurs et mariés. C'est un de mes neveux qui a grandi en France, mais qui réside aujourd'hui au Sénégal, qui les a amenés au Sénégal avant de les mener en Syrie. Quand il les amenait, il m'a dit qu'il les amenait en vacances. Mais, ils ont fini en Syrie et ils ont dit qu'ils partaient dans ce pays pour faire l'Hidjira (une sorte de pèlerinage). Mon neveu qui les a menés en Syrie vivait en France, mais il a été rapatrié au Sénégal par les autorités françaises, parce que soupçonné d'appartenir à un réseau islamiste. Aujourd'hui, il a entraîné mes enfants, quelques uns de mes neveux et des Arabes dans ce périple.

 

Ils ont abandonné leurs familles respectives, leurs conjoints et leurs boulots pour le suivre aveuglément. Ils sont tous partis pour la Syrie et les autorités françaises sont au courant qu'ils sont actuellement à la frontière turco-syrienne. La police a mené une enquête, mais a perdu leurs traces au Sénégal. Mon neveu les a bernés et les a faire croire qu'ils étaient dans le droit chemin, celui de l'islam. ..... Je suis complètement perdu. J'ai fait une dépression et je suis toute seule ici.........explique Astou Guèye



Jeudi 13 Février 2014 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter