Atelier de dissémination de l’ICC : 2,2 millions de dollars octroyés par la Banque Mondiale

Le projet Indice du Coût de la Construction (ICC) est un don de 2,2 millions de dollars financé par la Banque mondiale au gouvernement du Sénégal. Démarré en 2014 l’ICC mesure l’évolution des prix de la construction des bâtiments neufs à usage principal d’habitation en milieu urbain, et qui son accessibles à la majorité des populations. L’Agence National de la Statistique et de la Démographie (ANSD), a tenu aujourd’hui un atelier pour se prononcer sur l’ICC.



Le Directeur Adjoint de l’ANSD, M. Babacar Ndir a signifié que : « Le Sénégal est pour l’instant le seul pays membre de la CEDEAO à produire l’ICC ». Selon lui, « l’ICC est un indicateur calculé sur la base de l’observation des prix des matériaux de construction, de la main d’œuvre, de la location du matériel ainsi que des moyens de gestion des chantiers en construction ». Ce qui va permettre, selon lui, « de combattre l’absence d’indicateur de suivi des prix dans le secteur des Bâtiment et Travaux Publique (BTP) ».

Le Représentant de la Banque mondiale à lui, expliqué que : «L’ICC fait l’objet de plusieurs études. Il s’agit d’un projet de renforcement des capacités statistiques. A savoir la production mensuelle de l’indice du coût de production, la production mensuelle  de l’indice du prix à la production de service au entreprises, la réalisation des contactes du tourisme reposant sur des enquêtes, sur la demande Touristique, la mise en place d’enquête trimestrielle sur l’emploi.
 
Le responsable de la production de l’ICC, Baba Ndiaye a montré que : « l’ICC est un indicateur composite basé sur l’observation des prix des matériaux. Donc tous les matériaux qui rentrent dans la construction des bâtiments à usage d’habitation sont pris en compte dans l’ICC. Egalement nous prenons compte la main d’œuvre. Nous prenons en compte aussi les moyens de gestion du bâtiment et la location et amortissement du matériels ».  Il ajoute que : « C’est un indicateur qui va permettre de voir au sein de l’économie nationale la variation des prix des matériaux qui entre dans la construction ».

Les responsables de l’ANSD ont noté que l’ICC a baissé de 0,7% au premier trimestre 2016. Selon eux, cette évolution principalement  à la baisse des prix des « matériaux de construction » et du coût des moyens de gestion. Le coût de la « location du matériel » n’a pas enregistré de variation sensible au cours du trimestre sous revue.  




Mercredi 20 Avril 2016 - 14:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter