Atelier de la CEDEAO à Dakar : L’éradication des enfants dans la rue en ligne de mire.

La Commission de la CEDEAO organise du 22 au 24 juin 2015 à Dakar, à travers sa direction de l’Alerte précoce, L’organisme international va profiter de cette occasion pour dérouler son programme biannuel (2015-2017) pour l’éradication du syndrome des enfants dans la rue de l’espace CEDEAO.



Atelier de la CEDEAO à Dakar : L’éradication des enfants dans la rue en ligne de mire.
«Au Sénégal, rien que Dakar, la capitale, compte plus de 50.000 de ces enfants, et il en existe plus de 100.000 dans les autres villes du pays, d’après l’Unicef. Essentiellement des talibés, ces garçons âgés de six à douze ans sont confiés par leurs familles à des maîtres appelés marabouts pour leur apprendre le Coran». Ce constat est fait par la Commission de la CEDEAO.

Cette situation qui prévaut dans les pays de l’espace CEDEAO a servi de prétexte à l’Institution régionale pour organiser, du 22 au 24 juin, à Dakar, un atelier de lancement du projet régional d’accompagnement des Etats membres de l’organisation pour l'éradication du phénomène des enfants dans la rue.

Cette rencontre, la première d’une série d’activités prévues par le plan d’action biannuel (2015-2017) pour l’éradication du syndrome des enfants dans la rue de l’espace CEDEAO, permettra de procéder au cadrage du phénomène et d’établir une approche de lutte fondée sur des lois et stratégies de mise en œuvre appropriées.

En raison de l’important impact négatif de ce phénomène sur le développement socioéconomique de la région ouest-africaine, le projet vise à développer une approche pluridimensionnelle globale assortie de systèmes forts et de structures d’appui à l’éradication de ce syndrome dans l’espace CEDEAO et à créer un environnement protecteur des enfants vulnérables.
La cérémonie de lancement sera présidée par le Premier ministre du Sénégal,. Mohamed Dionne

Outre la CEDEAO, ses différentes institutions et ses Etats membres, de nombreux partenaires sont impliqués dans le programme, entre autres l’Unicef, Children of the Street, International Crisis Group, Human Rights Watch, Amnesty International, FOSCAO, WANEP, OSIWA, UNOWA, Raddho, USAID, GIZ…
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 17 Juin 2015 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter