Atelier de la presse en ligne : L’opposition et le pouvoir s’accordent sur la régulation (Vidéo)



L’opposition et le pouvoir ont trouvé un terrain d’entente, ce jeudi 13 novembre, à Saly. Le ministre de la Culture et de la Communication et la présidente de la Commission Culture et Communication, Aïda Mbodj plaident pour une régulation de la presse en ligne.
Ils ont émis ce voeu à l’occasion de l’Atelier sur la régulation et le modèle économique organisé par l’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en Ligne.


Les travaux de cette rencontre vont déboucher sur la mise en place de textes de régulation et une Charte sur l’éthique et la déontologie qui devront être versés dans le code de la presse. A la recherche d’un statut clair, les acteurs de la presse en ligne ont échangé sur le thème «un statut clair pour un devenir meilleur de la presse en ligne». Cette rencontre a, selon le président des Editeurs de la presse en ligne, Ibrahima Lissa Faye, «pour objectif général de poser le débat sur les véritables enjeux et perspectives de la régulation des médias électroniques au Sénégal et amener les différents acteurs à élaborer des textes concertés et acceptés par toutes les parties».


Le ministre a félicité et encouragé le président de l’APPEL et à l’ensemble de son équipe pour  l’excellent  travail qu’ils  effectuent pour le renforcement et la professionnalisation de ce pan fondamental de la presse sénégalaise. Mais aussi, dans son discours, il a évoqué le sens de la responsabilité en journalisme. «On ne peut pas parler de liberté de la presse sans responsabilité» a déclaré Mbagnick Ndiaye. Qui a déploré du coup le défaut de commentaires et le non-respect des règles d’éthique et de déontologie. «Les informations que vous diffusez peuvent effectivement construire, comme elles peuvent aussi détruire des vies et des familles».

 
Le président de l’APPEL, Ibrahima Lissa Faye, a reconnu les manquements. «Nous ne pouvons passer sous silence aujourd’hui les manquements et dérives constatés en notre sein. Pour les pallier, nous travaillons depuis deux ans sur une Charte d’éthique et de déontologie dont son élaboration et sa mise en place se feront de manière participative et inclusive», a-t-il dit.

 
Toutefois a-t-il précisé, cet Atelier a été initié pour trouver une solution à toutes ces critiques et placer la presse en ligne sur les rampes de la croissance. Le patron des éditeurs de la presse en ligne a listé les différentes étapes, qui devront leur permettre d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. A savoir, de sortir avec un texte de régulation, une charte sur l’éthique et la déontologie et un programme daté avec un cheminement logique et réaliste afin de mener les concertations sur le modèle économique.
 

Envoyé spécial

Vendredi 14 Novembre 2014 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter