Atelier : le SYNPICS pour un meilleur coaching des rédactions



Atelier : le SYNPICS pour un meilleur coaching des rédactions
Le Syndicat des Professionnelles de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) en partenariat avec le Centre International pour les journalistes, a ouvert ce lundi un atelier de renforcement des capacités rédactionnelles au profit des responsables de rédactions. Cette rencontre vise à renforcer les discours de vérité pour soutenir les organisations de médias et protéger les professionnels de la corporation au Sénégal.

L’animateur de cet atelier le Journaliste Tidiane Kassé a expliqué que le but de cette formation «c’est de permettre à ceux qui assurent le coaching dans les rédactions d’améliorer leurs pratiques dans la préparation, le suivi et l’écriture afin de mieux guider les reporters dans la collecte et le traitement de l’information ». Il a ajouté que cette rencontre va surtout permettre de «renforcer le SYNPICS avec l’amélioration de la qualité des journalistes et à relever le niveau rédactionnel des médias ».
Selon M. Kassé cette formation ne se limite pas seulement à ce niveau. Elle doit durer 8 mois. Il sera aussi question à l’avenir de toucher le volet juridique afin d’améliorer les textes sur la presse sénégalaise. Le programme de formation sera élargi aux journalistes des radios, des télévisions, les blogueurs et les organisations des medias en général. Même des experts viendront de l’étranger pour participer à ces ateliers.

Pour le Secrétaire General Adjoint du SYNPICS, Ibrahima Khalilou Ndiaye «c’est une opportunité d’échanges pour les journalistes à un niveau élevé du corps ». Il a soutenu que les attentes sont énormes car la rencontre va pousser ces derniers à respecter la réalité du terrain. «En plus, le SYNPICS ne peut que se réjouir de ce genre d’initiative. Il permet de travailler pour une avancée de la presse sénégalaise» a-t-il confié.

Cet atelier va se poursuivre jusqu’au 15 mai. Les participants souhaitent débattre de tous les sujets qui les préoccupent et échanger leurs expériences afin de rendre plus intéressants cette formation.


Ibrahima DIABY

Lundi 10 Mai 2010 - 20:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter