Athlé- Nafi Thiam- Médaillée aux championnats d’Europe: «J’ai reçu plein de textos du Sénégal»



Athlé- Nafi Thiam- Médaillée aux championnats d’Europe: «J’ai reçu plein de textos du Sénégal»
Ce dimanche matin, c’était l’effervescence à l’hôtel des athlètes belges. Alors que les membres du 4x400m qui allaient courir dans l’après-midi pour une qualification en finale étaient partis faire un petit footing, Nafissatou Thiam enchaînait les interviews. Télévisions, radio et presse écrite. Elle s’est pliée à toutes les demandes avec le sourire. Elle a même pris la pose pour les photographes venus à sa rencontre.
C’est que la veille, la Namuroise d’à peine dix-neuf ans a offert à la Belgique sa première médaille dans cet Euro. Troisième de l’heptathlon seniors alors que l’on est la plus jeune des participantes, cela marque les esprits. Dès lors, il était logique qu’elle fut accueillie comme il se devait par les autres athlètes. «Je suis arrivée à l’hôtel vers 23h20 et j’avoue que c’était très sympa de voir tout ce monde qui m’attendait, dit la médaillée de bronze de l’heptathlon. Oui, il y avait du champagne mais je n’en ai pas bu car je n’aime pas l’alcool.» Pour elle, ce fut un jus d’orange, du riz et des légumes. «Mais je n’avais pas faim. Sans doute l’adrénaline. Il n’était pas question pour moi de danser car je tenais à peine debout après le 800m. Je suis allée dormir mais, là, j’avais faim. Alors, j’ai cherché quelque chose dans ma chambre et j’ai trouvé des… céréales.»
 
Nafi… avant Danièle?
La Namuroise a aussi constaté que son mobile était saturé de messages de félicitations. «Je n’ai pas encore eu le temps de répondre à tout le monde. J’en ai reçu du Sénégal, où vit mon papa. Mais celui qui m’a le plus fait rire est celui que m’a envoyé ma petite soeur. Toujours prête à se payer ma tête, elle m’a dit que c’était sympa de ma part de la priver de souper parce que maman pleurait et qu’elle n’était pas en état de faire à manger (tout de suite).»
Sa maman Danièle, elle la porte aux nues. «Je l’ai eue au téléphone tout de suite après le concours. Elle était dans tous ses états. Autant moi je suis calme et réservée, autant elle ne parvient pas à cacher ses émotions.»
Reste que Nafi est ravie d’offrir ce cadeau à sa maman, qui part ce lundi à Izmir disputer le championnat d’Europe de la catégorie masters. «Elle fera l’heptathlon là-bas. Je suppose que ma médaille va la booster.»
Lundi, Nafi rentrera, elle, en Belgique. Où commenceront des vacances bien méritées.

Sportsénégal

Mercredi 20 Août 2014 - 14:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter