Athlétisme: Marie-Josée Ta Lou encore quatrième aux JO 2016

Comme en finale du 100 mètres, Marie-Josée Ta Lou a pris la 4e place du 200 mètres, ce 17 août. L’Ivoirienne peut quitter ces JO 2016 entre la satisfaction d’avoir progressé et le regret de ne pas avoir décroché de médaille. Chez les hommes, le 3 000 mètres steeplechase a connu un dénouement inattendu, avec la disqualification du Kényan Ezekiel Kemboi.



200 mètres Femmes
 
Encore quatrième ! Après avoir frôlé la médaille de bronze sur 100 mètres, Marie-Josée Ta Lou échoue encore au pied du podium. L’Ivoirienne a toutefois moins de regrets à nourrir sur 200 mètres. Si elle a battu le record de Côte d’Ivoire en 22 secondes et 21 centièmes, elle a cette fois été devancée d’une tête par l’Américaine Tori Bowie (22''15), 3e derrière la Jamaïcaine Elaine Thompson (21''78) et la Néerlandaise Dafne Schippers (21''88). La sprinteuse était encore un peu grippée mais pas amère, à l’arrivée. Elle n’a certes pas gagné la deuxième médaille olympique de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Mais elle a prouvé qu’elle pouvait rivaliser avec les meilleures.
 
800 mètres Femmes
 
Le rêve olympique se poursuit pour Noélie Yarigo et Francine Niyonsaba. La Béninoise et la Burundaise se sont qualifiées pour les demi-finales du double tour de piste (prévues le 18 août), tout comme l’Ethiopienne Habitam Alemu, la Sud-Africaine Caster Semenya, l’Ougandaise Halimah Nakaayi, ainsi que les Kényanes Margaret Wambui et Eunice Sum.
 
 
Pas de suite, en revanche, pour la Marocaine Malika Akkaoui, la Centrafricaine Elisabeth Mandaba et la Mauritanienne Houleye Ba, sorties dès les séries. A noter que la Marocaine Rababe Arafi n’est pas allée au bout de son 800 mètres.
 
100 mètres haies Femmes
 
Oluwatobiloba Amusan, 11e des demi-finales, ne défendra pas ses chances en finale, comme les huit meilleurs temps.
 
Saut en longueur Femmes
 
La jeune Ese Brume a fait bonne figure pour ses premiers Jeux olympiques, avec un meilleur bond à 6 mètres 81 et la cinquième place.
 
200 mètres Hommes
 
Le Nigérian Ejowvokoghene Oduduru n’a pas de regret à avoir. Avec le 21e temps des demi-finales, il n’avait aucune chance de se qualifier en finale du 200 mètres, au côté du Jamaïcain Usain Bolt.
 
5000 mètres Hommes
 
Les Marocains Younes Essalhi (31e) et Soufiyan Bouqantar (36e) ne seront pas sur la piste pour la finale, le 20 août. Le 1er tour n’a pas davantage réussi au Burundais Olivier Irabaruta. Surprise également avec l’élimination du Kényan Isiah Koech, une référence sur cette distance.
 
C’est passé sans problème, en revanche, pour les Ethiopiens Muktar Edris (2e), Dejen Gebremeskel (3e), Hagos Gebrhiwet (11e), le Sud-Africain Elroy Gelant (7e), l’Erythréen Abrar Osman (8e) et l’Ougandais Joshua Cheptegai (16e).
 
3000 mètres steeplechase Hommes
 
Le nouveau prodige du steeple, Conseslus Kipruto, a battu le record olympique (en 8 minutes, 3 secondes et 28 centièmes) et a logiquement empoché l’or à Rio, après avoir dominé dans cette discipline, ces derniers mois. Le Kényan a devancé l’Américain Evan Jager ainsi que son compatriote Ezekiel Kemboi, avant que celui-ci ne soit déclassé. Kemboi a en effet été disqualifié au profit du Français Mahiedine Mekhissi, pour avoir effectué au moins un pas hors-piste.
 
Autre conséquence, le Marocain Soufiane Elbakkali passe de la 5e à la 4e place, devant le Français Yoann Kowal et le Kényan Brimin Kipruto, en or en 2008 et en argent en 2004. L’autre Marocain, Hamid Ezzine, n’est pas allé au bout de la course, tandis que le Tunisien Amor Ben Yahia, a également été disqualifié.
 
Lancer du javelot Hommes
 
Un autre Kényan a failli vivre une sale soirée. Julius Yego, champion du monde du lancer du javelot, a attendu son dernier jet (83 mètres 55) pour décrocher sa place en finale. Les deux autres Africains en lice, le Ghanéen John Ampomah (19e avec 80 mètres 39) et le Sud-Africain Rocco Van Rooyen (24e avec 78 mètres 48) sont éliminés.
 
Lancer du marteau Hommes
 
L’Egyptien Hassan Mahmoud n’a pas franchi les qualifications avec un meilleur lancer à 69 mètres 87. Le 26e résultat sur 32.
 
Décathlon
 
A mi-parcours, l’Algérien Larbi Bourrada cumule 4309 points. Sixième au classement, il peut peut-être encore rêver d’un podium, ce 18 août. Le Sud-Africain Willem Coertzen a dû abandonner, sans doute à cause d’une blessure.


Source: Rfi.fr


Jeudi 18 Août 2016 - 07:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter