Athlétisme : Oscar Pistorius condamné à 5 ans de prison ferme pour l'homicide involontaire

Oscar Pistorius a été condamné à cinq ans de prison ferme pour l'homicide involontaire de sa petite amie en 2013. L'accusation avait requis 10 ans mais la famille s'est dite satisfaite du verdict. Le Sud-Africain a été emmené en prison dans la foulée et sa famille a annoncé qu'elle ne ferait pas appel.



C'est la fin d'un feuilleton de huit mois. Un procès interminable d'un athlète hors norme et d'une histoire sordide et à rebondissements suivie passionnément par l'Afrique du Sud et le monde entier. Vingt mois après l'homicide involontaire de sa petite amie Reeva Steenkamp, un mannequin de 29 ans, le 14 février 2013 dont il a été reconnu coupable, Oscar Pistorius a été condamné ce mardi à 5 ans de prison ferme par le tribunal de Pretoria. Par ailleurs, il a été condamné à trois ans avec sursis pour usage d'armes à feu. La famille de Pistorius a d'ores et déjà annoncé, par la voix de l'oncle de l'athlète, qu'elle "acceptait le jugement" et qu'elle ne ferait pas appel du jugement.
C'est par la voix de la juge Thokozile Masipa que l'athlète aux six titres paralympiques a appris le verdict. Cette fois-ci, son visage n'a laissé filtrer aucune émotion durant une heure. Impassible même au moment du verdict.  "La décision est la mienne, et uniquement la mienne", a déclaré la juge en préambule à son argumentation. En Afrique du Sud, le magistrat est le seul responsable du jugement en l'absence de jury populaire.

La famille de la victime satisfaite de la sentence

Le procureur avait requis dix ans de prison ferme contre l'athlète sud-africain de 27 ans avançant qu'il aurait été immoral que Pistorius échappe à la prison alors qu'il a tué sa compagne de quatre balles tirées à travers une porte de toilettes. La défense, elle, a mis en avant son handicap et demandé une peine d’arrêts domiciliaires assortie d’un travail d’intérêt général. La juge a expliqué que les prisons étaient adaptées au handicap de Pistorius.

Eurosport.fr

Mardi 21 Octobre 2014 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter