Atlético ou Barça, la Liga aura sa finale de rêve au Camp Nou

L'Atlético Madrid a concédé le nul (1-1) contre Malaga, ratant l'occasion d'être sacré. Il reste sous la menace du Barça, qui le recevra dans une semaine.



Atlético ou Barça, la Liga aura sa finale de rêve au Camp Nou

Le titre de champion d'Espagne se jouera bel et bien au Camp Nou lors de la dernière journée, la semaine prochaine. L'Atlético pouvait cependant conclure dès ce dimanche. Mais, pendant que le Barça concédait le nul àElche  (0-0), les Colchoneros n'ont pu s'imposer à Vicente-Calderon devant Malaga (1-1), alors qu'un succès leur aurait offert le 10e sacre de leur histoire. L'équipe de Diego Simeone conserve trois points d'avance sur celle de Tata Martino en tête du classement. Mais c'est bien le Barça qui sera champion s'il bat les Madrilènes la semaine prochaine. Pour le Real, battu à Vigo  (2-0) et relégué à cinq points de l'Atlético, la course au titre est terminée.

L'Atlético et le Barça seuls en lice pour le titre

Malgré une ambiance de feu, l'Atlético n'est pas parvenu à prendre le dessus sur Malaga à Vicente-Calderon (1-1). Privés de Diego Costa (lésion musculaire) et Diego Godin  (suspendu), les Colchoneros ont longtemps manqué d'efficacité face aux Andalous à l'image d'une tentative de David Villa renvoyée par la transversale (14e), d'un raté de Koke sur un caviar de Juanfran (40e), ou d'un autre échec de David Villa face à Willy  (73e). Pas irréprochable sur le but de Samuel  (0-1, 65e), Toby Alderweireld  s'est rattrapé en égalisant de la tête sur un corner (1-1, 74e). Le public madrilène a poussé pour que son équipe marque ce but qui lui aurait donné le titre dans le dernier quart d'heure, mais sans succès, avec une incroyable parade de Willy face à Adrian (90e+4). Les Rojiblancos devront tenir au moins le nul au Camp Nou pour être sacrés.

Le Barça aussi peut nourrir des regrets, même si une victoire face à Elche ne lui aurait pas permis de reprendre la tête du classement avant la finale du Camp Nou. A l'instar des Colchoneros, les hommes de Tata Martino ont manqué de réalisme. Manu  Herrera  a été irréprochable face à Lionel Messi (38e, 47e, 90e+2), la barre est venue contrarier Andres Iniesta  (14e), et Adriano a vu le cadre se dérober sur une frappe enveloppée (85e). A force de pousser, Barcelone s'est exposé mais Elche n'a pas su exploiter les boulevards laissés par la défense catalane à l'image d'un échec de Rodrigues, seul face à Pinto (80e). Le club blaugrana est désormais condamné à vaincre l'Atlético dimanche prochain au Camp Nou, ce qu'il n'a pas su faire en cinq confrontations cette saison.

Le Real dit adieu au championnat

Vigo a été le théâtre de la fin des rêves de titre du Real. Avec une équipe largement remaniée en raison des absences de Cristiano RonaldoKarim BenzemaAngel Di Maria, Pepe et Daniel Carvajal, et avec Gareth Bale  sur le banc, le club mernegue s'est incliné en Galice (2-0), où il a été plombé par ses cadres. Charles, après avoir exploité une erreur de Sergio Ramos  (1-0, 42e), a intercepté une passe en retrait de Xabi Alonso  avant de tromper Diego Lopez pour sceller la victoire de l'équipe de Luis Enrique  (2-0, 63e). Les hommes deCarlo Ancelotti  ont manqué de tranchant devant le but de Sergio, impeccable sur des tentatives d'Isco  (35e) et Alvaro Morata  (51e). Avec deux longueurs de retard sur le Barça, le Real peut encore terminer à la deuxième avec une victoire face à l'Espanyol, combinée à une défaite de Barcelone face à l'Atlético.

La course au maintien toujours indécise

Si la dernière journée sera décisive pour le titre, elle le sera aussi pour le maintien avec un Valladolid -Grenade particulièrement tendu. Battu par le Betis (4-3), après avoir mené trois fois au score, Valladolid recevra le club andalou lors de la dernière journée. S'il s'impose, il restera en Liga. Sinon, Grenade, battu ce dimanche à domicile par Almeria  (0-2), gardera sa place au sein de l'élite. Premier relégable, Osasuna  a ramené un point de son déplacement sur le terrain de l'Espanyol (1-1) et devra signer une victoire face au Betis, combinée à une défaite de Getafe  ou d'Almeria, pour se maintenir. Getafe, vainqueur de Séville, n'aura besoin que d'un point face auRayo Vallecano  pour rester en Liga. Almeria sera dans le même cas face àBilbao. En prenant un point face au Barça, Elche a assuré son maintien.



Eurosport

Dimanche 11 Mai 2014 - 22:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter