Atmosphère politique tendue au Sénégal: les femmes africaines leaders mettent en garde Macky et Wade

La tension qui secoue présentement l’arène politique sénégalaise ne laisse pas de marbre les femmes leaders de l’Afrique de l’Ouest. En formation à Gorée Institute dans le cadre de la prévention des conflits et la consolidation de la paix à l’échelle du continent, vingt cinq (25) femmes leaders des organisations féminines de neuf (9) pays d’Afrique de l’Ouest ont fait des recommandations au président de la République Macky Sall, mais aussi à son tenace opposant Abdoulaye Wade, pour la préservation de la paix au Sénégal.



Atmosphère politique tendue au Sénégal: les femmes africaines leaders mettent en garde Macky et Wade
En provenance du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Niger, du Sénégal et du Togo, ces femmes leaders, témoins de la discordance politique entre pouvoir et opposition ne cachent pas leur désarroi. Se sentant « concernées et préoccupées » comme leurs « sœurs sénégalaises », elles demandent au président Macky Sall, « gardien de la Constitution et garant des droits et libertés, de faire respecter le droit fondamental de la liberté d’expression et de manifestation garanti par la Constitution dans le respect des règles établies ».

Les femmes africaines leaders ont par ailleurs exhorté Abdoulaye Wade, « en tant qu’ancien président du Sénégal, qui a œuvré pour l’apaisement des conflits dans la sous-région de faire respecter à ses partisans les procédures requises pour exercer leur droit de manifester dans la paix » Loin de s’en tenir là, ces femmes qui s’activent pour la stabilité dans le continent interpellent également les chefs religieux qu’elles invitent à « prendre leur bâton de pèlerin pour amener les deux parties à œuvrer pour l’apaisement du climat sociopolitique dans l’intérêt des populations ».
 

Matar Séne

Samedi 7 Février 2015 - 17:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter