Attaque à Bamako: ce que l'on sait sur la revendication

Le Mali se réveille en deuil ce samedi matin après l'attaque de l'hôtel Radisson Blu à Bamako. Le bilan communiqué par le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, fait état de 21 morts dont deux assaillants. Le groupe al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar a revendiqué l’action terroriste.



Ainsi il s’agirait d’une action à « plusieurs mains ». L'implication de Mokhtar Belmokhtar est une quasi-certitude pour les autorités maliennes comme pour les services de renseignements occidentaux. Il est « sans doute à l'origine » de l'attentat, a d'ailleurs déclaré sur TF1, vendredi, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Mais si Aqmi est cité, c’est que son représentant dans le nord du Mali, un Algérien du nom de Yahia Abou Hammam, n’est pas loin de ces attaques-là.

Yahia Abou Hammam - aussi connu sous son vrai nom Djamel Okacha - aurait rejoint le nord du Mali en 2004. Il était devenu émir du Sahara pour Aqmi, c’est-à-dire le chef de l’une des zones de l’organisation terroriste. Au printemps 2013, il a été désigné commesuccesseur d'Abdelhamid Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), après la mort de ce dernier, à la tête des opérations d'Aqmi au Mali.

Mokhtar Belmokhtar est pour sa part connu pour avoir été notamment l'organisateur de la prise d'otages meurtrière d’In Amenas dans le sud de l'Algérie en janvier 2013. Son groupe est aussi responsable de l’attaque, le 7 mars, du bar-restaurant La Terrasse de Bamako, la première visant des Occidentaux dans la capitale, qui avait fait cinq morts, trois Maliens, un Français et un Belge.
Al-Mourabitoune, groupe jihadiste sahélien dirigé par Mokhtar Belmokhtar et lié à al-Qaïda, a revendiqué, vendredi, l'attaque meurtrière de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, au Mali. Et l’observation qu’il faut faire tout de suite, c’est que malgré les problèmes de leadership entre les différents groupes islamistes opérant dans la région, il y a des passerelles entre eux.
source:rfi.fr


Dior Niang

Samedi 21 Novembre 2015 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter