Attaque à main armée à Kédougou : Deux morts et plusieurs blessés à Samécouta

Les coupeurs de route continuent de régenter à Kédougou. Ils ont tué dans la soirée de ce dimanche 06 avril, deux individus et plusieurs blessés à Samécouta.



Deux morts et plusieurs blessés dont un dans le coma. C’est le bilan macabre d’une attaque à main armée qui a eu lieu ce dimanche soir  aux environs de 20h 30mn à Samécouta, une localité située à quelques 10 kilomètres de la ville de Kédougou.  Il s’agit d’Elhadj, un jeune de nationalité Guinéenne et un nigérien nommé Assane Cissé âgé de 31 ans. Paniquées par les coups de feu qui retentissaient, les populations n’avaient que des cris pour se faire entendre. Les malfaiteurs ont malheureusement  réussi à tirer  sur de paisibles gens qui prenaient leur diner dans un restaurant. Selon une victime du nom d’Amadou Diallo, blessée à la tête par balle « les bandits sont arrivés au moment où nous prenions le diner dans un restaurant. Tout d’un coup, ils ont tiré sur nous. Il y’a eu un mort sur place et plusieurs blessés ».

Alertés, les sapeurs pompiers sont arrivés sur les lieux pour transporter les blessés au district sanitaire de Kédougou. Malheureusement, un d’entre eux a rendu l’âme à l’hôpital allongeant ainsi le nombre de morts à deux.  Il s’agit du nommé Elhadj qui était réputé être un acheteur d’or dans les sites d’orpaillage. Selon toujours le même témoin, les malfaiteurs voulaient s’emparer de l’argent de ce dernier. Après leur crime, ils ont disparu dans la nature. La gendarmerie à ouvert une enquête. Une chasse à l’homme est ainsi lancée pour arrêter les suspects.

Une situation d’insécurité qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans la région de Kédougou. En un mois plusieurs attaques à mains armées ont été constatées. Les coupeurs de route, surtout dans les sites d’orpaillage ont fini par traumatiser les habitants, car il ne se passe pas une semaine sans que des bandits ne commettent des forfaits de ce genre. Les pouvoirs publics doivent donc renforcer la sécurité dans la région qui est devenue aujourd’hui le point de convergence de plusieurs nationalités à cause de l’exploitation aurifère.
sudestinfos

 



Lundi 7 Avril 2014 - 23:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter