Attaque de Grand Bassam: crainte et chagrin dans les pays voisins

Dans les pays voisins de la Côte d'Ivoire, Sénégal, Burkina Faso ou encore Mali, les évènements survenus à Grand Bassam, sont suivis heure par heure. Nos correspondants ont sondé la population.



Au Sénégal,  à Dakar notamment, les événements de Grand Bassam sont suivis et commenté car beaucoup de Sénégalais sont installés en Côte d’Ivoire et de nombreux Ivoiriens vivent aussi au Sénégal. Le Sénégal et la Cote d’Ivoire sont aussi deux pays qui sont cités comme des cibles potentiels aussi, après l'attaque à Grand Bassam, l’inquiétude est montée d’un cran, notamment à Dakar. L'attaque est dans toutes les têtes.
 
André, 61 ans, a une pensée pour ses frères ivoiriens : « un message de solidarité, on est de tout cœur avec eux »...
Attaque de Grand Bassam : notre correspondant à Dakar a tendu son micro aux Sénégalais
 
Au Burkina Faso, alors que le pays se remet tout doucement des attaques du 15 janvier, c'est un sentiment mêlé de douleur et de colère qui anime les populations face à l'attaque de Grand Bassam. Des populations qui appellent également à une forte mobilisation régionale contre le phénomène du terrorisme.
 
C'est deux mois après nous... Le Burkina c'est la Côte d'Ivoire et la Côte d'Ivoire c'est le Burkina... notre cœur est mort... on dit que c'est religieux, mais ça ce n'est pas de la religion ! Mais qu'est-ce qu'ils veulent au juste les jihadistes ?
Durement touchés par l'attentat de janvier dernier, les Burkinabè expriment aussi leur solidarité au micro de notre correspondant
Enfin, les réactions au Mali d'où est partie ces dernières années la menace terroriste qui concerne aujourd'hui toute l'Afrique de l'ouest. Le Mali où les attaques terroristes continuent de frapper la population et où vivent environ 8000 ressortissants ivoiriens. Un reportage de notre correspondant.


Source: Rfi.fr


Mardi 15 Mars 2016 - 07:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter