Attaque des Lions : Mame Birame Diouf en taille patron !

Jadis, la question de se passer des services de Papiss Cissé, Moussa Sow ou Demba Ba, au sommet de leurs formes, au profit de l'actuel attaquant de Stoke City, relevait d'une audace. Intronisé comme leader à la pointe de l'attaque des Lions par Alain Giresse, il y a deux ans, le ciel se dégage pour une éternelle prise de pouvoir de Mame Biram Diouf avec Aliou Cissé.



Attaque des Lions : Mame Birame Diouf en taille patron !
Aliou Cissé, le nouveau patron de la tanière, avait été catégorique dans les critères de choix de ses joueurs. «Il n’y a pas de place réservée à un joueur», avait-il précisé.  L’exception de cette règle pourrait être le cas Mame Biram Diouf. L’attaquant de Stoke City est resté constant dans sa performance avec Alain Giresse pendant les éliminatoires et lors de la décevante Can 2015 du Sénégal, en Guinée Equatoriale.


Au départ du technicien français de la tanière des Lions, l’ancien attaquant de Hanovre 96 avait le statut de premier choix. Une grande traversée du désert. Alors éclipsé par ses concurrents directs, notamment, Papiss Cissé, Moussa Sow ou  Demba Ba, dans les méandres du banc de la sélection nationale, Mame Biram Diouf s’est réveillé de sa torpeur pour sortir de l’ornière. A la clé, son but assassin qui permet aux Lions de décrocher le deuxième ticket qualificatif du groupe G, devant l’Egypte, lors des éliminatoires.

 
Mame Biram Diouf a survécu avec Aliou Cissé, après le grand toilettage. Déjà buteur d’entrée dans le premier match officiel du nouveau sélectionneur contre le Burundi (3-1), le frangin de Papiss Cissé dans la vie, renforce la confiance pour se positionner encore comme un choix indispensable.
 

Il est désormais la plaque tournante
 Même s’il sait qu’il ne doit pas dormir tranquillement sur ses lauriers, la concurrence à la pointe de l’attaque des Lions s’est amoindrie pour Mame Biram Diouf. Il a un grand boulevard. Ses principaux challengers, Papiss Cissé, Moussa Sow tardent à l’allumage. Et Demba Ba s’éloigne de plus en plus de la tanière, suite à son transfert en Chine. Par contre, la nouvelle recrue de Shensua Shanghai laissera un vide autour de Diouf dans la nouvelle configuration de l’attaque des Lions.


Aliou Cissé veut faire de Demba Ba un complément de Mame Biram, pour un travail de sape, avant de mettre Moussa Konaté dans la danse. Le Mbourois se voit déjà à l’occasion comme un associé indispensable au buteur de Stoke City en sélection. «Mame Biram (Diouf) est un grand frère pour moi et j’apprends beaucoup à ses côtés. Il n’arrête pas de me donner des conseils et c’est un plaisir de jouer avec lui. Mon duo avec lui sera détonnant», avait-il confié au quotidien sportif Stades.

 
Accroché en marge d’un match de gala organisé dans son fief de Mbour, l’international sénégalais magnifiait son entente avec son compère de l’attaque des Lions.
 Wiwsport
 


Mercredi 8 Juillet 2015 - 10:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter