Attaque du Westgate: les autorités kényanes auraient été prévenues

Au Kenya, une semaine après l’attaque du centre commercial de Nairobi qui a fait plus de 60 morts, des détails de l’attentat commencent à faire surface dans la presse locale. Il semblerait en effet que les autorités kényanes aient été alertées de menaces d’attentats, ce mois-ci.



Attaque du Westgate: les autorités kényanes auraient été prévenues

Selon plusieurs médias kényans, le gouvernement avait été informé de l’imminence d’attentats dans la capitale. La presse cite un rapport des services de renseignement kényans, selon lesquels des attentats simultanés étaient en préparation à Nairobi et Mombasa autour des 13 et 20 septembre.


Le rapport, consulté par plusieurs quotidiens kényans, indiquent que des terroristes prévoyaient d’attaquer des bâtiments à l’aide d’armes et de grenades, et probablement avaient pour projet de prendre des otages.


Début septembre, les services de renseignements auraient intensifié leurs avertissements, indiquant que des islamistes somaliens shebabs avaient redoublé leur activité dans le pays.


Alertes des Israéliens


Toujours selon ce rapport, les Israéliens auraient également informé le Kenya que des bâtiments détenus par citoyens israéliens pourraient être la cible d’attaques durant les fêtes juives entre les 4 et 28 septembre.


Selon la presse locale, ce rapport a été envoyé à plusieurs ministres kenyans, dont ceux de l’Intérieur, de la Défense, des Affaires étrangères et le chef des armées. Quant à savoir si le président kényan lui-même a été informé de ces menaces, le doute subsiste.


Rfi.fr

Samedi 28 Septembre 2013 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter