Attaque mystique contre Thierno Bocoum à l'Assemblée: Un prolongement de la guerre larvée APR/REWMI?

Le chargé de communication de Rewmi est désormais dans le viseur d’ « ennemis » inconnus. Hier lundi, Thierno Bocoum a trouvé dans son bureau une enveloppe contenant des « xaatim » (inscriptions cabalistiques coraniques destinées à nuire). En effet, après lecture du contenu de la feuille par un collègue du jeune député, il s’est avéré que c’était destiné à faire taire Thierno Bocoum, pas du tout tendre depuis quelques temps avec le régime à l’instar de son leader, Idrissa Seck.



Attaque mystique contre Thierno Bocoum à l'Assemblée: Un prolongement de la guerre larvée APR/REWMI?
Même si le président de la Commission comptabilité et contrôle de l’Assemblée nationale ne semble pas ébranlé par cet incident en s’en remettant totalement à Dieu, certains de ses proches ne manquent pas de faire des interrogations. Est-il la cible de l’APR qu’il ne ménage pas dans ses sorties médiatiques ? Ou celle de certains « patrons » de l’Assemblée nationale qui ne veulent pas qu’ils fouillent leur gestion ?, s’intriguent-ils dans les colonnes de « L’As ».
 
A rappeler qu’en sa qualité de président de la Commission comptabilité et contrôle de l’Assemblée nationale, Thierno Bocoum avait envoyé une lettre au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, au questeur de l’institution, Daouda Dia avec ampliation au président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar, Moustapha Diakhaté pour demander qu’on mette à sa disposition la comptabilité de l’institution afin qu’il exerce son droit de contrôle.
 
 
Par ailleurs, le lieutenant d’Idrissa Seck veut prouver que cette commission qui n’a jamais fonctionné depuis sa création est centrale dans le fonctionnement de l’institution.
 
 


Mardi 14 Mai 2013 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter