Attaque tous azimuts contre le chef de l’Etat: Sophie Ndiaye Cissokho défend Macky Sall

La réplique du responsable des femmes de l’Alliance pour la République (APR) de Djeddah Thiaroye Kaw, Sophie Ndiaye Cissokho ne s’est pas faite attendre. Elle tacle rudement ceux qui ont traité Macky Sall de « fasciste ». Selon elle, ces derniers sont des politiciens en perte de vitesse qui veulent se faire un nom.



La responsable chargé de l’animation et de la propagande l’Apr à Djeddah Thiaroye Kaw, n’a pas  perdu du temps pour apporter la réplique aux détracteurs de Macky Sall. En effet, les membres de la coalition « Mankoo Wattu Sénégal » ont fait des sorties pour dépeindre le Chef de l’Etat de « fasciste ». 

Selon la responsable politique des femmes «apéristes», « c’est malheureux que des politiciens en perte de vitesse,  des gens qui étaient tapis dans l’ombre inconcevable  par désespoir, par manque de militants, qui ne comptent que sur les militants occasionnels prononcent le nom du Président de la République pour se faire un nom ».

Très en verve, elle soutient que les leaders du parti politique membres de «Mankoo Wattu Sénégal », ont déjà fait leur preuve.  

Sophie Ndiaye Cissokho a par ailleurs, embouché la même trompette que le  leader de l’URD, Djibo Ka, qui demande au maire de Dakar de travailler avec le premier des Sénégalais. « Kalifa Sall n’est pas un piètre politicien.  Il est un grand homme politique qui a fait ses preuves.  Nous tendons la main afin qu’il accepte de travailler avec Macky Sall. Mais, auparavant nous lui demandons de renouer le dialogue avec les membres du Parti Socialiste (PS) », a-telle expliqué dans les colonnes du journal « Libération ». 


Lundi 19 Septembre 2016 - 09:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter