Attaques à Bujumbura : la police parle

Onze policiers ont été blessés dans les attaques à la grenade, vendredi à Bujumbura, la capitale du Burundi. Pierre Nkurikiye, l'adjoint du porte-parole de la police, a dit à la BBC que "les armes circulent en Afrique de l’Est, où les frontières sont poreuses".



Des éléments des forces de sécurité burundaises font face à des manifestants, à Bujumbura.
Des éléments des forces de sécurité burundaises font face à des manifestants, à Bujumbura.
"C’est donc possible que des civils détiennent des armes" capables de provoquer les attaques de vendredi, a-t-il ajouté.
"Des criminels non encore identifiés ont attaqué les forces de police qui étaient en patrouille. Les enquêtes de police vont nous dire qui est derrière ces attaques", a poursuivi l’adjoint du porte-parole de la police.

BBC Afrique

Dimanche 21 Juin 2015 - 07:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter