Attaques à Ouagadougou - «Ces actes n’ébranleront en rien notre détermination à lutter contre le terrorisme», Michaëlle Jean



Attaques à Ouagadougou - «Ces actes n’ébranleront en rien notre détermination à lutter contre le terrorisme», Michaëlle Jean
La Secrétaire générale de la Francophonie condamne avec la plus grande fermeté les attaques terroristes perpétrées les 15 et 16 janvier 2016 à Ouagadougou au Burkina Faso.
 
«Je suis profondément outrée par ces attaques immorales et insensées, alors que le Burkina Faso vient de franchir un pas historique lors du récent processus électoral de sortie de crise. Je condamne fermement cette agression haineuse contre les libertés, l’État de droit, la paix et la stabilité. Ces attaques visant à semer la terreur n’ébranleront en rien notre détermination à résister tous ensemble aux côtés du peuple burkinabé contre la menace constante qu’est le fléau du terrorisme», a déclaré Michaëlle Jean dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com. 
 
La Secrétaire générale présente ses condoléances aux familles et aux proches des victimes. Ses pensées vont aussi aux nombreux blessés. Elle exprime la solidarité de la communauté francophone avec le peuple et les autorités burkinabé. Michaëlle Jean tient également à rendre hommage aux forces de l’ordre burkinabé et étrangères qui ont fait preuve de courage et de professionnalisme dans le cadre des opérations qui ont mis fin à ces attaques.
 
Pour rappel, la Déclaration adoptée par les chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) réunis à Dakar les 29 et 30 novembre 2014 souligne clairement que la Francophonie condamne le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations.
 
«La Francophonie continuera à se mobiliser pour lutter contre le terrorisme international et  demeure solidaire avec les autorités et les peuples touchés par cette abomination», a réitéré la Secrétaire générale avec force.


Samedi 16 Janvier 2016 - 09:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter