Attaques contre Macky Sall : l’Apr contre-attaque, et appelle à voter Oui le 20 mars

L’Alliance pour la république(Apr) entre en pleine campagne pour le OUI au projet de révision de la Constitution. En effet, lors de leur face-à-face avec la presse cet après-midi, Seydou Gueye et Cie ont insisté sur les avantages des Sénégalais s’ils adoptent les réformes que s’apprête à leur soumettre le président de la République Macky Sall, par ailleurs chef de leur parti, le 20 mars prochain.



Voter OUI lors du référendum du 20 mars prochain est un acte citoyen ! C’est le message que le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr a véhiculé cet après-midi lors de leur conférence de presse. En effet, Seydou Gueye et Cie ont largement communiqué sur les points du projet de révision de la Constitution. Points qui, selon eux, sont plus importants que celui concernant la réduction du président de la République.

Ainsi, selon lui, le Président Macky Sall, a préféré se délester de «nombre de ses pouvoirs», au profit de l’Assemblée nationale, élue par le peuple, ainsi que du Conseil constitutionnel que les populations auront la latitude de consulter quand bon leur semble. Il a aussi rappelé que les lois devraient désormais passer par cette institution afin que cette dernière se prononce sur leur constitutionalité. En sus de cela, les partis politiques auront plus de pouvoirs avec notamment le statut de chef de l’opposition.

Sur le non-respect de sa parole que l’opposition et certains Sénégalais reprochent à leur leader, car pouvant se passer de l’avis du Conseil constitutionnel, alors que d’autres l’exhortaient à aller outre l’avis des 5 Sages les «apéristes»  rétorquent : «l’éthique est bel et bien respectée. Les uns comme les autres reprochent simplement au président de la Républicain d’être un républicain, donc respectueux de nos institutions et de sa parole car faudrait-il le rappeler, jamais le Président Sall n’a dévié de son engagement de réduire son mandat».

Mais pour se donner les moyens de réaliser leur ambition, les camarades de Macky Sall comptent rameuter tous leurs partisans, ainsi que leurs alliés : «le Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la république engagent ses militants, responsables, alliés et le Président Macky Sall, à mettre en place, dans les meilleurs délais, les comités électoraux dans toutes les communes en vue du référendum du 20 mars 2016».

Auparavant, les partisans de Macky Sall avaient tiré leur chapeau aux autorités chrétiennes «qui ont démontré leur attachement à la cohésion de la Nation, en avançant la date de la Journée mondiale de la Jeunesse (JMJ) pour la tenue du référendum du 20 mars 2016».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 19 Février 2016 - 20:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter