Attaques contre Macky Sall: levée de boucliers contre "Y'en a marre"



Chargés de mission à la présidence de la République, Amath Diouf et Babacar LO Ndiaye n’y sont pas allés de main morte en apportant la réplique au mouvement «Y’en a marre ». Fadel Barro et Cie qui qualifient le revirement du président Sall de « forfaiture », attendent battre campagne pour le «non » au référendum du 20 mars prochain. «Voilà un groupe de jeunes qui doit comprendre et intégrer que la marche du pays ne leur incombe point. Nous leur demandons simplement de se recroqueviller dans leur petit village de Youkoung koung avant qu’on ne détaille leurs sales dossiers », enclenchent les conférenciers, face à la presse hier.

Pis, «les jeunes du mouvement «Y’en a marre» sont des racketteurs structurés, des anti-modèles, des voyous, des ivrognes et des fumeurs de chanvre indien», martèlent le Coordonnateur national de la Convergence des Forces Républicaines (CFR), Babacar Lo Ndiaye et celui des jeunes boucliers de la République (JBR), Amath Diouf.
 
Et d’enfoncer le clou: «Nous avons vécu l’arnaque du siècle avec les 99 millions de l’ONG Oxfam. On se rappelle ce rappeur qui a été surpris en plein jour avec la femme d’autrui…Il faut qu’ils arrêtent car on ne peut pas tout soutenir dans un pays sauf l’inconséquence». Pour les chargés de mission à la présidence qui menacent les «Y’en a marristes», «désormais, ce sera œil pour œil, dent pour dent». 


Samedi 20 Février 2016 - 09:11




1.Posté par Apr le 20/02/2016 18:41 (depuis mobile)
Merci les amis yen a marre douuuu darrra

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter