Attaques contre le maire de Dakar : Idrissa Diallo demande à Khalifa de répondre par le mépris

Le maire socialiste de Dalifort ne fait pas dans la langue de bois. Idrissa Diallo proche de Khalifa Sall conseille à ce dernier d’adopter la stratégie du mépris face à ses détracteurs mais il invite l'édile de Dakar, à éclairer sa position sur son avenir politique.



Attaques contre le maire de Dakar : Idrissa Diallo demande à Khalifa de répondre par le mépris
Idrissa Diallo n’est pas du genre à s’avancer encagoulé, il se dévoile au clair soleil. Le maire de Dalifort demande à Khalifa Sall de répondre par le mépris à ceux qui le dénigrent au sein du PS. Il demande à Tanor Dieng de quitter la tête du parti et se projette sur les échéances qui attendent And Taxawou Dakar
 
Selon lui, «c’est vrai que, depuis quelques années, Khalifa Sall attire l’attention, mais, il ne s’est pas encore  prononcé clairement. Sa situation est différente de celles des autres. Khalifa Sall n’est pas secrétaire général de son parti. Le leader de sa formation politique refuse de se présenter à des élections et veut combattre celui qui se présentera », a-t-il soutenu dans les colonnes de Enquête.
 
«Il est tout à fait normal qu’il (Khalifa Sall) fasse attention à la manière de s’y prendre. Il ne crache pas sur le PS. Il doit savoir manager sa position de façon intelligente. Je crois qu’il est temps qu’il se prononce clairement et édifie les Sénégalais, pour qu’on sache où est-ce qu’il va. Tourner le dos au Ps est inimaginable pour Khalifa Sall. Aller sans le PS va le gêner. Il ne fait pas la guerre dans le parti. Mais, ce sont les gens qu’ils veulent le pousser à le faire. Et le jour qu’il va attaquer le combat sérieusement,  ils auront du mal à résister », mentionne le responsable politique de Dalifort.
 
Idrissa Diallo n’a pas manqué d’égratigner le secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng. «Il ne peut même  pas gagner Mbour. Il est supporté par Macky, sinon il ne serait rien du tout. Des gens comme ça ne peuvent pas combattre quelqu’un. Et pour combattre en politique, il faut avoir des hommes, car les moyens uniquement ne suffisent pas. Le Ps a commencé à sombré, depuis qu’il est dirigé par Tanor Dieng. Il n’est pas capable de diriger une formation politique, comment peut-il combattre quelqu’un ?  C’est parce que  Khalifa est très poli et très correct qu’il subit. Mais, je sais qu’il va réagir, un jour. Et ce jour-là, il va les effacer de son chemin, parce que ce n’est ni la même classe, ni la même carrure, encore moins les même façons de voir les choses», fait savoir le maire socialiste. 

Khadim FALL

Vendredi 9 Septembre 2016 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter