Attaques contre le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse : les jeunes de l’AFP répliquent à l’UJTL

Entre le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) qui se regardent en « chiens de faïence » depuis la mésalliance entre les deux formations qui avait valu à Moustapha Niasse sa fonction de premier ministre juste après la première alternance politique au Sénégal en 2000, rien ne va toujours pas. Motif, aux jeunes libéraux qui dénoncent le comportement de Moustapha Niasse qui s’accroche à son titre de président de l’Assemblée nationale au lieu de se battre pour le retour du quinquennat qui lui est dû, les jeunes de l’AFP qui répliquent en les invitant à donner des leçons à leurs responsables poursuivis dans le cadre de la traque des biens mal acquis



Attaques contre le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse : les jeunes de l’AFP répliquent à l’UJTL
En effet, réagissant aux propos des pros Bara Gaye de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) qui ont invité le président de l’Assemblée Nationale a brandir la démission pour que son mandat d’un an soit ramené à cinq (5) au lieu de s’accrocher à son titre, les jeunes de l’AFP de Moustapha Niasse ne manque pas d’apporter la répliquer. 

« Les jeunes de l’UJTL n’ont ni la légitimité politique ni celle juridique pour se prononcer sur la question. Les jeunesses libérales devraient plutôt donner des leçons de morales à leurs responsables qui sont poursuivis dans le cadre de la traque des biens mal acquis », assène Cheikh Diallo, l’un d’eux qui encourage les « relations entre le président Sall et leur leader, Moustapha Niasse qui est un homme d’Etat crédible qui a eu à occuper des postes de responsabilités très importants », sur les colonnes du journal « L’Observateur ».


Mercredi 19 Juin 2013 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter