Attaques contre le régime: Les partisans de Khalifa Sall ont-ils engagé le combat pour la présidentielle de 2017 ?



Le maire de Dakar, Khalifa Sall qui est sorti vainqueur des élections municipales du 29 juin dernier à travers la coalition, Taxawou Ndakarou,  a-t-il déjà engagé la bataille pour l’élection présidentielle de 2017 ? En tout cas, ses partisans visiblement dopés par la victoire face à la coalition, Bennoo Bokk Yaakar (BBY) dirigée à Grand Yoff par l’ex-Premier ministre, Aminata Touré  s’en prennent au pouvoir qui, selon eux, semble vouloir barrer la route au maire sortant. Dans un communiqué publié ce lundi, la cellule de communication de la coalition, Taxawou Ndakarou accuse le pouvoir de bloquer l’éclairage public sur l’autoroute. Selon la note, l’installation des poteaux électriques étant déjà terminée, il revient maintenant à l’Etat le devoir d’allumer les lampadaires pour sortir l’autoroute de l’obscurité.


Le communiqué met en garde contre tout sabotage des actes posés par le maire de Dakar. Leur message s’adresse sans doute au président Sall  et à ses militants.  Même si Khalifa Sall s’est démarqué de ce communiqué, force est de reconnaître que le duel entre socialistes et « Apéristes » s’installe petit à petit. Le nouveau régime sait que le maire de Dakar fait partie des éventuels adversaires du président Sall en 2017. C’est pourquoi, il va désormais surveiller les actions de M. Sall avec notamment la débâcle que le camarade d’Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du PS a infligée aux « Apéristes ».


Mais en homme politique aguerri, le socialiste va sans doute se défendre. Il ne se laissera pas faire. « Nous allons continuer le travail pour satisfaire les besoins des populations de Dakar. Seul le travail paie. Khalifa Sall a été récompensé lors des élections locales grâce à son bilan positif. Il va poursuivre sur la même lancée », martèle un socialiste proche du maire de Dakar. « Le président Sall est un républicain. Il met en avant les intérêts des populations. Il ne va combattre personne. Il fera tout pour réussir ses projets », rétorque un jeune de l’APR. Comme pour dire que la bataille sera âpre.

Issa Ndiaye

Mardi 15 Juillet 2014 - 11:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter