Attaques salées de «Macky 2012»: le président Sall sort de sa réserve



Attaques salées de «Macky 2012»: le président Sall sort de sa réserve
 Signé par la conférence des leaders de la coalition « Macky 2012 » avant-hier, le communiqué est très salé contre le président Sall. Se disant « indignée et mécontente de l’attitude deux (2) poids deux (2) mesures dont font montre le Président Macky Sall, en finançant les activités des autres coalitions, et le ministre de la Femme et à son ministre délégué, dans la prise en charge de l’accès au  financement des femmes », la coalition exige «qu’on lui laisse le choix de designer librement et démocratiquement leurs représentants au sein des instances de Benno Bokk Yaakaar (BBY) ».

 
«La coalition dit toute son indignation et son mécontentement  face à l’attitude de deux poids deux mesures de son Président qui préfère financer les activités des autres coalitions, y compris  celles qui lui préparent  des adversaires, au détriment de sa propre coalition sans laquelle il ne  serait pas au second  tour de l’élection présidentielle de 2012 » en dénonçant « le parti pris de ces deux ministres  dans la prise en charge de l’accès au financement des femmes ». La conférence des leaders exige «une réparation immédiate de cette injustice en faveur de toutes les sénégalaises désireuses de travailler pour l’émergence». D’autant plus, estiment le coordinateur de la coalition et Cie que «les femmes de « Macky 2012» ont fourni les mêmes efforts que celles de l’APR (Alliance Pour la République) pour élire le Président  Sall… ».


Dès lors, ils n’accepteront pas  «qu’on choisisse à « Macky 2012 », des représentants dans les instances de Bby». Dans le communiqué, ils «exigent qu’on leur laisse le choix de designer librement et démocratiquement leurs représentants». La réplique d’une autre frange de la coalition n’a pas tardé. « Suite au communiqué de presse paru aux quotidiens de la place en date du 04 Mars 2015 », servent les présidents de Parti Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC) et Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté Authentique (MAC/A) en fusion à savoir Mouramani KABA DIAKITE et Abdourahmane DIALLO dénoncent « rigoureusement, que ce communiqué n’engage ni de près, ni de loin les partis MAC dans leur ensemble au sein de la Coalition « Macky 2012 » ». 


Pour sa part, le parti MAC dans son ensemble condamne «fermement cette attitude ignoble et respectueuse venant des sois-disants membres de la Coalition».
« Que les agissements de ces derniers soient qualifiés comme étant des auteurs de la discorde et de l’antipathie au sein de Macky 2012. L’heure est venue pour ces oiseaux de mauvais augure d’être démarqués à jamais et mis hors état de nuire dans l’équipe de la mouvance présidentielle. Ils ont été démasqués par la nature des faits politiques qui s’impose suivant leur agissement crypto-personnel. Le MAC dans son ensemble réaffirme son ancrage et son soutien sans faille auprès du Président Macky SALL et s’engage avec lui dans tous ses projets par le développement harmonieux de la nation sénégalaise au vue de l’intérêt général.


Le Parti MAC ne peut cautionner  un tel acte d’irresponsable et proclame haut et fort, que ceux qui l’ont initié n’ont qu’à engager leurs responsabilités au-devant de la scène politique sénégalaise.  Il appartient maintenant, à l’histoire de la politique sénégalaise de faire le triage des camps alliés et non alliés », sert le communiqué parvenu à Pressafrik.com. Réagissant, le président Sall va recevoir ses premiers alliés. Ce, pas plus tard que ce mardi, sert « l’As ».
 


Samedi 7 Mars 2015 - 13:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter